Publicité

Coupe de France: la joie communicative du gardien de Rouen, tombeur de Toulouse dans une folle séance de tirs au but

Ils ont réalisé l'exploit de ces 16es de finale en Coupe de France. Club de National (3e division), Rouen est parvenu à éliminer ni plus ni moins que le vainqueur de l'édition 2023, le TFC, ce dimanche pour se hisser en huitièmes de finale de la compétition. Au terme d'un match fou, où les Normands ont mené deux fois au score avant de se faire rejoindre au bout du temps additionnel, les locaux ont fini par s'imposer après une séance de tirs au but complètement folles (3-3, 12-11 aux tirs au but).

"Après une séance de tirs au but comme ça, l'émotion est encore plus belle"

Au micro de RMC, le portier rouennais Leonard Aggoune est revenu sur sa folle prestation et celle de ses coéquipiers. "Après une séance comme ça, forcément l'émotion est encore plus belle. J'ai eu un petit temps de latence en prenant 4-5 contre-pied d'affilée, là c'est une question de mentalité, il ne faut pas lâcher, il suffit d'en sortir un pour faire l'exploit. C'est ce que j'ai essayé de faire, j'ai essayé de chatouiller les adversaires, de rentrer dans leur tête (...) et puis Suazo a tiré sur le poteau. Certains diront que je n'en ai pas arrêté un, bah ouais mais aujourd'hui on est qualifiés et on est très contents!"

Du lourd à venir avec Monaco en huitième

"C'était Toulouse, c'était le tenant du titre, une équipe de Ligue 1, on respecte forcément notre adversaire mais on n'a peur de personne", a-t-il poursuivi avant d'évoquer l'opposition en huitième de finale contre Monaco. "Je viens de l'apprendre, on n'a pas encore eu le temps de célébrer cette belle victoire. On va préparer le match comme il faut dans deux ou trois semaines. D'abord on va penser au championnat et puis on se projettera sur cette rencontre."

Promu de National 2, Rouen est sixième de National et pourrait même être deuxième sans les sanctions de la DNCG qui ont touché le club (cinq points retirés et une interdiction de recrutement).

Article original publié sur RMC Sport