Publicité

Coupe d’Asie: Zion Suzuki, le gardien du Japon, victime d’insultes racistes

Zion Suzuki, le gardien de but de l’équipe du Japon, victime d'insultes racistes sur les réseaux sociaux après la défaite surprise contre l'Irak en Coupe d'Asie au Qatar (2-1), a le "soutien total" de son équipe, a déclaré ce mardi son sélectionneur Hajime Moriyasu. Zion Suzuki, dont le père est ghanéen-américain et la mère japonaise, a déclaré lundi qu'il avait été victime de racisme en ligne. S'il peut accepter les critiques sur ses performances, il a expliqué qu'il "aimerait que les gens arrêtent de faire des commentaires racistes".

"Zion est un joueur important du Japon et je m'oppose fermement aux personnes qui ont violé ses droits humains et l'ont agressé de manière raciste", l'a défendu le sélectionneur du Japon. Avant le match du Japon contre l'Indonésie ce mercredi, Moriyasu a déclaré que le racisme "ne peut tout simplement pas exister". "Si cela a causé du stress ou du tort à Zion, il a le soutien total de toute l'équipe", a-t-il assuré.

Maignan cible d'insultes racistes avec l'AC Milan

Cette affaire survient après celle concernant le gardien de l’équipe de France et de l'AC Milan Mike Maignan, victime samedi d'injures racistes et de cris de singe lors d’un match de Serie A sur la pelouse de l'Udinese. Le président de la Fifa, Gianni Infantino, a appelé à bannir de tous les stades les auteurs d'insultes racistes, ainsi qu'à instaurer une défaite sur tapis vert pour les clubs dont les fans commettent ces méfaits.

Article original publié sur RMC Sport