Coronavirus: Merkel va proposer un durcissement des restrictions

·2 min de lecture
CORONAVIRUS: MERKEL VA PROPOSER UN DURCISSEMENT DES RESTRICTIONS
CORONAVIRUS: MERKEL VA PROPOSER UN DURCISSEMENT DES RESTRICTIONS

BERLIN (Reuters) - Angela Merkel et les dirigeants des 16 Länder d'Allemagne pourraient décider mercredi d'imposer de nouvelles restrictions à la population pour tenter d'enrayer l'épidémie due au nouveau coronavirus, a déclaré lundi le porte-parole de la chancelière.

D'après le journal Bild, Angela Merkel va proposer un "confinement léger" consistant essentiellement à fermer les bars et les restaurants et à interdire les événements avec du public. La chancelière proposera de maintenir les commerces ouverts, mais avec des restrictions supplémentaires, de même que les écoles sauf dans les zones les plus touchées, selon Bild.

Le nombre de nouveaux cas de contamination a quasiment doublé en une semaine en Allemagne et deux cantons de Bavière viennent de décider un confinement de deux semaines.

Angela Merkel souhaite éviter un nouveau confinement national qui menacerait la fragile reprise de la première économie d'Europe.

L'Allemagne a fait état lundi de 8.685 nouveaux cas de contamination avec un taux d'infection de 74,9 pour 100.000 personnes au cours des sept derniers jours, avec un bilan légèrement supérieur à 10.000 morts, des chiffres nettement moins élevés que dans d'autres pays européens comme la France, l'Espagne et la Grande-Bretagne.

Citées par des sources gouvernementales, Angela Merkel a néanmoins déclaré que la situation en Allemagne était "très, très grave" et que, sans mesures supplémentaires, le nombre quotidien de contaminations pourrait s'élever à 30.000 dès la semaine prochaine.

"(La réunion de mercredi) sera destinée à discuter de ce qui peut être fait pour contenir rapidement la propagation du virus" a dit le porte-parole de la chancelière, Steffen Seibert, lors d'une conférence de presse. "Je m'attends à ce que des décisions soient prises."

Le canton de Rottal-Inn en Bavière, qui compte environ 120.000 habitants, a annoncé un confinement de sa population à partir de mardi et pour deux semaines en raison d'un taux d'infection ayant dépassé 200 pour 100.000 sur sept jours.

Celui de Berchtesgaden, plus au sud dans les Alpes bavaroises, a instauré un confinement le 20 octobre, le premier décidé au niveau local en Allemagne depuis avril.

(Holger Hansen et Andreas Rinke; version française Bertrand Boucey)