"Atroce", "Gênant"... Coronasong, la nouvelle chanson de Renaud détruite pas les internautes

Laetitia Reboulleau
·4 min de lecture
French singer Renaud Sechan aka Renaud celebrates after receiving the "Sacem special award" during the SACEM (Societe des auteurs, compositeurs et editeurs de musique) Grand Prix awards ceremony on December 10, 2018 at the Salle Pleyel de Paris. (Photo by Thomas SAMSON / AFP)        (Photo credit should read THOMAS SAMSON/AFP via Getty Images)
(Photo by read THOMAS SAMSON/AFP via Getty Images)

Après s'être fait discret pendant le confinement, au contraire des artistes qui multipliaient les concerts en live depuis leur salon, Renaud a fait un retour surprise avec une chanson baptisée Corona Song. Inspiré par le Covid-19, le morceau est loin de faire l'unanimité. Pour la plupart des auditeurs, c'est une véritable catastrophe musicale.

Il fallait s'y attendre : nombreux sont les artistes à s'inspirer du coronavirus pour leurs prochains projets. Le sujet sera bientôt repris dans des séries, des films ou des livres, et il l’est déjà dans certaines chansons. Et l'une des premières à traiter du sujet est celle dévoilée par surprise par Renaud ce 8 juillet 2020 : Corona Song.

Il prend la défense du professeur Raoult

La mélodie signée Thierry Geoffroy s'accompagne de paroles signées par Renaud lui-même. Une fois de plus, le chanteur s'inspire de l'actu, comme à l'époque des attentats du Bataclan, quand il avait dévoilé le morceau J'ai embrassé un flic. Mais cette fois-ci, pour ce morceau dédié à "tous les potes qui ont souffert de ce putain de virus, pour tous les soignants", le chanteur n'hésite pas à soutenir une personnalité polémique : le professeur Raoult, dont les théories sur le Covid-19 et son traitement sont souvent remis en question.

"Franchement, ce brave Docteur Raoult / Conchié par les confrères jaloux / Par des pontes, des sommités / Qui ont les boules de perdre du blé", chante-t-il notamment, laissant même parfois sa chanson prendre des accents racistes, alors qu'il décrit la Chine comme "un pays où on bouffe du chien". Renaud s'en prend à tout le monde, que ce soit aux "blaireaux" qui font la queue pour aller manger dans un McDo où à la "connerie" de Donald Trump, qui fait une apparition surprise dans le dernier couplet du titre.

Les internautes détestent la chanson

Depuis déjà quelques années, Renaud a été plusieurs fois critiqué pour sa musique, ses morceaux n'ayant plus la même qualité, la même poésie que par le passé. Corona Song ne fait pas exception et a été très décrié par les internautes, qui tiennent parfois des propos très durs. Le titre a tour à tour qualifié d'"atroce", de "catastrophe", et même de "purge". Les fans de l’artiste regrettent de voir le tournant pris par la carrière de leur idole, et affirment qu'ils auraient préféré garder le souvenir de Mistral Gagnant, plutôt que d'écouter des chansons d'une si piètre qualité.

A LIRE AUSSI

> Social Distance : une série sur le confinement, est-ce vraiment une bonne idée ?

> Riverdale, Grey's Anatomy, Demain nous appartient... L'impact du Coronavirus sur vos séries préférées

> Le coronavirus change-t-il notre façon d'apprécier la télévision ?