La Corée du Nord exhibe des missiles balistiques lors d'une parade

par Josh Smith et Sangmi Cha
·2 min de lecture
LA CORÉE DU NORD EXHIBE DES MISSILES BALISTIQUES LORS D'UNE PARADE

par Josh Smith et Sangmi Cha

SEOUL (Reuters) - La Corée du Nord a exposé jeudi soir ce qui semble être un nouveau missile balistique lancé par sous-marin (SLBM) lors d'un défilé militaire organisé à l'issue d'un rare congrès de plus d'une semaine du parti au pouvoir.

Un tel défilé est généralement scruté par les observateurs internationaux, alors que Pyongyang fait l'objet de sanctions internationales pour ses programmes nucléaire et balistique.

Des photos publiées par l'agence de presse officielle nord-coréenne KCNA montrent le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un souriant et adressant des saluts alors que défilaient soldats et appareils dans la capitale.

La parade, qui n'a pas été diffusée en direct par la télévision publique de l'île, a commencé entre 18h00 et 19h00 (09h00-10h00 GMT), a rapporté l'agence de presse sud-coréenne Yonhap, citant une source gouvernementale non identifiée à Séoul.

Un éventail d'équipements militaires ont été exposés durant le défilé, parmi lesquels des chars d'assaut et des lance-roquettes.

En épilogue, plusieurs missiles qui semblent être, selon des analystes, de nouvelles versions de missiles balistiques à courte-portée et des SLBM ont été exhibés sur des camions.

"L'arme la plus puissante au monde, le missile balistique lancé par sous-marin, est arrivée sur la place, un missile après l'autre, démontrant la puissances des forces armées révolutionnaires", a rapporté KCNA.

La Corée du Nord a procédé par le passé à plusieurs tirs de missiles balistiques depuis des sous-marins, et des analystes estiment qu'elle cherche à développer un sous-marin opérationnel capable de transporter les missiles.

Sur les photos diffusées par KCNA, on peut apercevoir la mention Pukguksong-5 sur le SLBM, ce qui pourrait indiquer une amélioration du Pukgukson-4 dévoilé lors d'une parade militaire de grande ampleur en octobre.

Contrairement au défilé de l'automne dernier, aucun missile balistique intercontinental (ICBM) n'a été exposé jeudi. Ce type de missile, qui peut être équipe d'une tête nucléaire, est considéré capable d'atteindre les Etats-Unis.

Le congrès du Parti des travailleurs, qui a duré huit jours, était le premier depuis 2016. Il servait de plateforme au régime nord-coréen pour définir ses grandes lignes politiques pour cinq ans.

Kim Jong-un a appelé mercredi à un renforcement des capacités militaires nord-coréennes, selon des propos rapportés par KCNA.

(version française Jean Terzian)