Vers une coopération militaire rapprochée entre la Russie et la Turquie ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Les deux leaders ont parlé de « comment porter à un plus haut niveau » la coopération militaire turco-russe
Les deux leaders ont parlé de « comment porter à un plus haut niveau » la coopération militaire turco-russe

Entre la Turquie et la Russie, les choses sont plutôt au beau fixe. Mercredi 29 septembre, sur le vol retour qui le ramenait de Sotchi, où il a rencontré le président Vladimir Poutine, Recep Tayyip Erdogan a suggéré un rapprochement entre Ankara et Moscou sur le front militaire. Auprès des journalistes présents à bord, le chef d'État turc a ainsi fait savoir que son pays pourrait bien coopérer avec la Russie en vue de la construction d?avions de combats et de sous-marins notamment, selon les propos rapportés par Anadolu, l?agence étatique turque.

« Nous avons parlé de ce que nous pourrions faire concernant la construction des moteurs d?avion et à propos des avions de combat. [?] Un autre domaine dans lequel nous pouvons agir ensemble est la construction de navires. Si Dieu le permet, nous pouvons même prendre des dispositions communes pour des sous-marins », a déclaré Recep Tayyip Erdogan. Pour le chef de l?État turc, pas question de faire un « pas en arrière » concernant la livraison d?une deuxième batterie du système de défense antiaérienne russe S-400. Au contraire, les deux leaders ont parlé de « comment porter à un plus haut niveau » la coopération militaire turco-russe, a-t-il ajouté.

Tensions accrues en vue avec les États-Unis

Ces déclarations risquent de tendre encore plus les relations d?Ankara avec Washington, qui a imposé l?année dernière des sanctions envers la Turquie pour l?achat du système de défense antiaérienne russe S-400. Les États-Unis ont [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles