Publicité

Contrairement aux idées reçues, cet aliment peut être ultra-transformé

Riche en fibres, le pain augmente la satiété grâce aux glucides complexes. À condition de bien le choisir !

Les Français consomment 105 grammes de pain par jour pendant la semaine (Getty Images/500px)

Certains aliments sont facilement identifiés comme des produits ultra-transformés. Si certains sont faciles à repérer, d'autres sont plus étonnants. Dans un article paru dans The Conversation, quatre experts de la nutrition de l’université Deakin (Australie) mettent en garde sur huit aliments ultra-transformés. Parmi la liste, un produit est particulièrement apprécié des Français : le pain. En moyenne, les Français consomment 105 grammes de pain par jour pendant la semaine.

Il existe une grande variété de pains. Le pain complet et le pain au son sont plus riches en fibres, en vitamines et en minéraux que le pain blanc. L'Anses rappelle que le pain ne manque pas d'atouts puisqu'il augmente la satiété et il est riche en sucres lents permettant de fournir l'énergie nécessaire pour la journée. Toutefois, certains pains vendus en grande surface affichent une longue liste d'ingrédients.

Attention aux pains emballés

Ces "pains emballés contiennent des émulsifiants, des amidons modifiés (par des méthodes industrielles) et des gommes végétales – ce sont généralement des pains emballés dans du plastique, tranchés et moins chers", détaillent les experts cités par The Conversation. À l'inverse, les pains frais vendus en boulangerie sont rarement ultra-transformés.

À LIRE AUSSI >> Les aliments ultra-transformés seraient tout aussi addictifs que certaines drogues

Parmi les autres aliments pointés par les experts en nutrition : les céréales du petit-déjeuner, certaines barres protéinées, les "laits" végétaux, les yaourts aromatisés, les sauces préparées, la charcuterie et la margarine. "Les supermarchés sont dominés par les aliments ultra-transformés, il peut donc être difficile de les éviter complètement. Et parfois, les choix sont limités par la disponibilité, les allergies ou les intolérances alimentaires. Nous pouvons tous apporter des changements positifs à notre alimentation en choisissant des aliments moins transformés", concluent les auteurs.

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "Quand une baguette coûte moins de 30 centimes, c’est qu’elle ne tient pas sur le plan nutritionnel"