"Contrairement au Téléthon..." : Artus défend sa vision du handicap et assume totalement

Alors que son premier film en tant que réalisateur vient de dépasser les 8,5 millions d'entrées au cinéma, l'humoriste Artus s'est longuement confié au "Parisien" jeudi 4 juillet 2024, afin de défendre sa propre vision du handicap.

Révélé au grand public dans l'émission On n'demande qu'à en rire, l'humoriste Artus est rapidement devenu l'un des visages emblématiques de l'ancienne émission culte de France 2, qui a révélé toute une nouvelle génération de comiques. Son passage au sein du programme lui a permis de donner un coup d'accélérateur à sa carrière, étant donné que les salles dans lesquelles il jouait ses différents spectacles ont commencé à bien se remplir. En parallèle de ses activités sur scène, Artus a commencé à enchaîner les rôles au cinéma. Il est ainsi apparu dans de nombreuses comédies comme : Repas de famille, C'est tout pour moi, Budapest, Docteur ?, Brutus vs César, Le Sens de la famille, Pourris Gâtés, Si on chantait, King, J'adore ce que vous faîtes, Menteur, Un homme heureux, Apaches, ou bien encore Bernadette.

Récemment, Artus a réalisé ses grands débuts en tant que réalisateur. En effet, son premier film derrière la caméra, baptisé Un p'tit truc en plus, est sorti au cinéma le 1er mai 2024. Dans cette comédie, il partage notamment l'affiche avec Clovis Cornillac et Alice Bélaïdi, mais aussi avec plusieurs comédiens atteints de handicaps physiques et mentaux. À ce jour, ce long-métrage a battu plusieurs records, étant donné qu'il cumule désormais plus de 8,5 millions d'entrées. Un succès sur lequel Artus s'est confié dans les colonnes du Parisien jeudi 4 juillet 2024. "On savait qu'on avait un film pas trop...

Lire la suite


À lire aussi

Artus touché de près par le sujet du handicap : ces confidences sur la famille de sa femme Sarah
"J'ai été opéré, ça n'a pas fonctionné..." : Frédéric Lopez face à une maladie évolutive qui conduit au handicap total, il brise le tabou
PHOTOS Letizia d'Espagne divine dans un tailleur très symbolique, la reine assume ses cheveux blancs à 100% !