Publicité

Condamné à perpétuité, Nordahl Lelandais est devenu père en prison

Sa condamnation à perpétuité ne l'a pas empêché de fonder une famille. Condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour les meurtres de la petite Maëlys de Ajauro et du caporal Arthur Noyer en 2017, Nordahl Lelandais est devenu papa d'un petit garçon en prison, ont révélé nos confrères du Parisien, vendredi 12 janvier.

Vendredi, l'ancien maître-chien, incarcéré à la prison d’Ensisheim (Haut-Rhin), a également été condamné à un an de prison par le tribunal correctionnel de Charleville-Mézières (Ardennes) pour l'agression sexuelle de l'une de ses petites cousines en 2017, âgée de 14 à l'époque. Une peine qui va être confondue avec celles déjà prononcées à son encontre.

Plusieurs relations en prison

Selon nos confrères, la nouvelle compagne de l'homme, âgé de 40 ans, a accouché d'un petit garçon il y a deux mois.

"Comme tout détenu, il a le droit de reconstruire une vie derrière les barreaux. La privation de liberté n’entraîne pas la suppression des autres droits, notamment celui d’avoir une compagne ou de devenir père", a déclaré l'un de ses avocats, Me Mathieu Moutous, auprès de nos confrères du Parisien.

D'autant que depuis son incarcération, Nordahl Lelandais a reçu plusieurs lettres de femmes en prison. C'est avec l'une d'elles, une femme âgée de 50 ans, qu'il a débuté une relation épistolaire en 2019.

Cette dernière, qui affirme l'avoir vu près de 200 fois au parloir de la prison de Saint-Quentin-Fallavier (Isère), où il était incarcéré à l'époque, a même pu le rencontrer à deux reprises dans des unités de vie familiale (UVF), avait-elle confié au Dauphiné Libéré en janvier 2022.

Il s'agit de petits appartements meublés dans lesquels la personne détenue (prévenue ou condamnée) peut recevoir sa famille et ses proches pendant quelques heures, voire quelques jours.

Lors de ces deux visites, les 3 et 4 décembre 2021, elle lui avait fourni deux téléphones portables, des chargeurs, plusieurs cartes SIM, mais aussi du rhum et de la cocaïne. Mais leur relation s'était terminée quelques semaines plus tard.

Pas de libération conditionnelle avant 2039

Au printemps 2022, Nordahl Lelandais avait été surpris, par des agents pénitentiaires, en pleine relation sexuelle avec une visiteuse, lors d’un parloir encore détenu à la prison de Saint-Quentin-Fallavier (Isère), poursuivent nos confrères du Parisien. Des faits qui ont eu lieu alors que cette femme, originaire de Paris, venait pour la première fois le voir.

En septembre 2022, après cet incident, Nordahl Lelandais a été transféré en septembre 2022 à la prison d’Ensisheim (Haut-Rhin), où sont incarcérés Guy Georges, Patrice Alègre, Francis Heaulme, ou encore Jonathann Daval.

Selon nos confrères du Figaro, la femme avec qui Nordahl Lelandais a eu un enfant serait plus qu'"une simple amourette". L'ancien maître-chien, qui a été condamné à la prison à perpétuité, assortie d'une mesure de 22 ans de sûreté. Nordahl Lelandais ne peut donc pas espérer une libération conditionnelle avec 2039. Il aura alors 56 ans.

Article original publié sur BFMTV.com