Publicité

Colère des agriculteurs : Gabriel Attal va se rendre sur le barrage de l'A64

Après avoir pris la parole dans une exploitation agricole bovine à Montastruc-de-Salies, en Haute-Garonne, le Premier ministre va se rendre vendredi soir sur le barrage de l'A64 opéré par des agriculteurs à Carbonne.

Le Premier ministre, Gabriel Attal, va se rendre en personne sur un barrage tenu par des agriculteurs en colère sur l'autoroute A64, au niveau de Carbonne. Sa venue a été confirmée par l'une des figures du mouvement, l'agriculteur Jérôme Bayle, à l'origine de la contestation dans la région Occitanie.

"On va partir ensemble", a-t-il annoncé à la presse, après les annonces du chef du gouvernement.

Pas d'évacuation par les forces de l'ordre

Gabriel Attal a tenu un discours, ce vendredi 26 janvier, dans une exploitation agricole bovine à Montastruc-de-Salies, en Haute-Garonne, pour annoncer une série de mesures afin de répondre à la grogne des agriculteurs.

Il a évoqué un "sursaut agricole", en promettant notamment l'annulation de la hausse du gazole non routier et des sanctions contre trois entreprises ne respectant pas les lois Egalim, qui visent à protéger les revenus des agriculteurs.

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, avait précisé lundi qu'il n'avait pas demandé "l'évacuation par les forces de l'ordre" des agriculteurs bloquant cette autoroute. "On n'envoie pas les CRS sur des gens qui souffrent", avait justifié l'entourage du ministre, qui avait lui-même expliqué sa décision par l'absence de dégradations sur l'A64, qui relie Toulouse à Bayonne.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Manifestation des agriculteurs : « On n'est pas des vaches à lait »