Clip de campagne de Marine Le Pen: le Louvre réfléchit à des poursuites judiciaires

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Marine Le Pen
    Marine Le Pen
    Femme politique française
Le musée du Louvre en novembre 2020 - LUDOVIC MARIN / AFP
Le musée du Louvre en novembre 2020 - LUDOVIC MARIN / AFP

La candidate du Rassemblement national, bientôt poursuivie en justice par le plus célèbre musée français? Le Louvre étudie des poursuites judiciaires après la diffusion ce samedi d'une vidéo de campagne de Marine Le Pen, tournée sans autorisation devant la célèbre pyramide de la cour Napoléon.

"L’établissement public du musée du Louvre prend connaissance ce jour d’une vidéo de campagne de Madame Marine Le Pen filmée depuis la Cour Napoléon et devant la Pyramide de Pei", indique le Louvre dans un message adressé à BFMTV. "Cette vidéo a été réalisée par la candidate et ses équipes le mardi 11 janvier 2022, sans aucune autorisation du musée, en violation des règles de droit applicable en matière de domanialité publique et de propriété intellectuelle".

Le Louvre nous assure que la candidate et les membres de son équipe "ont été informés par la direction du musée - alors qu’ils étaient présents sur le site du domaine du Louvre - de ce que ce tournage nécessitait un accord préalable".

A cette heure, l'établissement public du musée du Louvre étudie "les suites qui pourraient être données quant aux conditions de ce tournage et de diffusion de cette vidéo."

876450610001_6291927669001

Un lieu symbolique

Dans sa vidéo publiée ce samedi, Marine Le Pen se lance dans une allocution enregistrée sur les lieux où Emmanuel Macron avait fêté sa victoire contre elle en 2017.

Dans le clip d'environ 3m30, la candidate souligne notamment que le Louvre, "coeur nucléaire" de la culture française, est symbolique "de la puissance et du rayonnement que notre pays peut retrouver" et représentait en cela "un message d'espoir" pour "repartir plus vite et plus fort".

"Nous appartenons à l’ensemble des Français. Nous ne pouvons pas être l’identité d’un parti, d’une revendication. Or, dans son clip, Marine Le Pen revendique l’image du Louvre pour elle", explique une source interne du musée au Parisien. Le lieu de culture a d'ailleurs rappelé à nos confrères que "lorsqu’une entreprise veut associer son image à celle du Louvre, cela donne lieu à un 'contrat de partenariat'" et donc, à une rémunération.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles