Publicité

Le clash Rothen-Faé sur le niveau de la CAN 2024

Nommé par intérim au poste de sélectionneur de la Côte d'Ivoire à l'issue de la phase de groupes de la Coupe d'Afrique des nations, Emerse Faé a mené son pays au titre. Ce dimanche, les Ivoiriens ont pris le dessus sur le Nigeria en finale (2-1), remportant ainsi leur troisième CAN, à domicile. Après la partie, le technicien est revenu sur des critiques émises par Jérôme Rothen quant au niveau de ce tournoi.

Faé pense que c'était une "CAN extraordinaire"

"J'ai entendu dire par un pseudo-journaliste en France, qui n'a jamais fait de match international de sa vie, que le niveau de la CAN était catastrophique car il n'y avait pas de tactique ou de technique", est revenu Faé. "Il ne comprend rien au foot. C'est normal, quand on regarde la carrière internationale qu'il a eue, je ne suis pas étonné."

"Je l'ai laissé parler. Il s'est fait plaisir et s'est fait remarquer, il a voulu faire son intéressant", a poursuivi Emerse Faé. "Je tiens à dire une chose: c'était une CAN extraordinaire, avec des buts, des rebondissements et du spectacle. On ne s'est jamais ennuyé. Il a été très malhonnête en disant que cette CAN n'était pas de qualité."

"Tu aurais pu citer mon nom!"

Loin de renier ses propos, Jérôme Rothen n'a pas hésité à répondre à cette séquence sur son compte Twitter (devenu X). "Cela tombe bien, on en parle à 18 heures dans Rothen s'enflamme sur RMC. Tu aurais pu citer mon nom! Tu l'as aperçu plus d'une fois sur le terrain (en plus des maillots que je t'ai donnés)", s'est amusé celui qui a tout de même représenté à 13 reprises l'équipe de France. " Promis, je ne parlerai pas de ta carrière et de tes 0 titres gagnés."

>> Les podcasts de Rothen s'enflamme

Formé à Nantes, Emerse Faé a évolué avec les Canaris entre 2003 et 2007. L'ancien milieu de terrain était passé également à l'OGC Nice de 2008 à 2012. De son côté, Jérôme Rothen a notamment porté les maillots de l'AS Monaco (2001 à 2004) et du PSG (2004 à 2009), croisant donc à plusieurs reprises l'ex-international ivoirien aux 44 sélections, reconverti depuis comme entraîneur.

Article original publié sur RMC Sport