Publicité

Cisjordanie: au moins neuf Palestiniens tués dans des affrontements avec les forces israéliennes

Au moins neuf Palestiniens ont été tués dans des affrontements vendredi avec les forces israéliennes en Cisjordanie occupée, à l'occasion de rassemblements en solidarité avec la bande de Gaza dévastée par la guerre, a indiqué le ministère palestinien de la Santé.

En début d'après-midi, le ministère palestinien de la Santé a fait état de "neuf martyrs tombés sous les balles de l'occupation israélienne en Cisjordanie depuis midi".

Des journalistes de l'AFP ont été témoins de violents affrontements à Ramallah, Tulkarem, Naplouse, Hébron et dans d'autres villes de Cisjordanie, un territoire palestinien occupé par Israël depuis 1967. Le Croissant-Rouge palestinien a lui fait état de dizaines de blessés, dont certains dans un état critique.

44 Palestiniens tués en Cisjordanie depuis le 7 octobre

A Beit Furik, près de Naplouse, un garçon de 14 ans a été tué, ont indiqué des sources médicales à l'AFP. Des Palestiniens ont également été tués à Tulkarem, Beit Ula, Tammun, Bethléem et Hébron, a indiqué le ministère de la Santé dans des communiqués séparés.

Au total, au moins 44 Palestiniens ont été tués en Cisjordanie depuis le 7 octobre dans des violences liées au conflit israélo-palestinien, selon le ministère palestinien de la Santé.

Plus de 1.300 personnes ont été tuées en Israël depuis l'attaque d'une ampleur sans précédent lancée le 7 octobre dernier par le mouvement islamiste palestinien Hamas à partir de la bande de Gaza, qu'il contrôle. L'armée israélienne a riposté par des bombardements massifs sur la bande de Gaza, où plus de 1.500 personnes sont décédées, selon les autorités locales.

Article original publié sur BFMTV.com