Circulaire sur les élèves transgenres: Blanquer accuse Zemmour de "mensonge" et de "caricature"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Jean-Michel Blanquer - AFP
Jean-Michel Blanquer - AFP

Le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a défendu sa circulaire sur l'accueil des élèves transgenres et appelé Éric Zemmour à "retrouver des débats dignes", après les propos tenus la veille par le polémiste d'extrême droite au sujet de ce document du ministère adressé aux personnels des milieux éducatifs.

Mercredi sur Europe 1, le candidat pressenti à la présidentielle était interrogé sur ce document adressé depuis la rentrée des classes aux professeurs et chefs d'établissements scolaires afin d'assurer une meilleure prise en charge de ces élèves et de lutter contre la transphobie à l'école.

"La circulaire ne tombe dans aucun des travers qu’il dénonce"

Éric Zemmour avait qualifié de "criminel" ce panel de mesures de recommandations, évoquant de la "propagande" et brandi une comparaison hasardeuse avec le "Dr (Josef) Mengele", le plus connu des médecins nazis ayant procédé à des expériences médicales inhumaines sur des prisonniers dans le camp de concentration d'Auschwitz pendant la Seconde Guerre mondiale.

"La circulaire que j’ai signée ne tombe dans aucun des travers qu’il dénonce. Elle est faite pour protéger chacun de nos élèves", a défendu ce jeudi le ministre de l'Éducation sur Twitter, invitant l'ex-chroniqueur et écrivain à "retrouver des débats dignes". Et d'ajouter: "En me comparant au Dr Menguele (sic), Éric Zemmour pratique l’insulte et se déshonore. Il y ajoute le mensonge et la caricature".

Alors que Laurence Ferrari reprenait Éric Zemmour sur cette comparaison avec Mengele, il avait déclaré se rendre "très bien compte" de la mesure de ses propos.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles