Christophe Izard, le père de Casimir, est mort

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
French co-creator and interpreter of Casimir, Yves Brunier poses in his Casimir costume in Saint-Maur-des-Fosses, near Paris, on September 16, 2014. Brunier, who played the orange dinosaur that presented during eight years the TV show for children
FRANCOIS GUILLOT / AFP French co-creator and interpreter of Casimir, Yves Brunier poses in his Casimir costume in Saint-Maur-des-Fosses, near Paris, on September 16, 2014. Brunier, who played the orange dinosaur that presented during eight years the TV show for children "L'ile aux enfants" (The Children's Island), celebrates on September 16 the 40th anniversary of Casimir. AFP PHOTO / FRANCOIS GUILLOT (Photo by FRANCOIS GUILLOT / AFP)

FRANCOIS GUILLOT / AFP

Casimir

DÉCÈS - Le créateur d’émissions pour la jeunesse et producteur de télévision Christophe Izard est décédé, ce dimanche 31 juillet, à l’âge de 85 ans, a annoncé à l’AFP Pierre-Alek Beddiar, responsable d’Osibo Productions, la dernière société de production du père de L’île aux enfants, émission phare des années 1970.

« Avec L’île aux enfants, Le village dans les nuages, et Les visiteurs du mercredi, il a accompagné et enchanté l’enfance de plusieurs générations, a déclaré la ministre de la Culture Rima Abdul Malak après l’annonce de décès. Christophe Izard nous laisse orphelins d’un pays joyeux où c’était tous les jours le printemps. »

Il est « parti paisiblement chez lui, ce matin en région parisienne », a précisé Pierre-Alek Beddiar. Après des études de droit, Christophe Izard, fils d’un avocat renommé, avait entamé une carrière journalistique en chroniquant la vie musicale du tout-Paris. En 1968, il avait rejoint l’ORTF, la première chaîne de télévision publique, avant de créer, développer et produire L’île aux enfants en 1974.

Créateur d’« Albert le cinquième mousquetaire »

Le personnage principal de L’île aux enfants, le dinosaure orange Casimir, a marqué le petit écran, ce « monstre gentil » allant jusqu’à devenir une véritable icône intergénérationnelle. Christophe Izard en écrira non seulement les premiers épisodes, mais signera également les textes des chansons, dont le célèbre « Voici venu le temps, des rires et des chants… ».

Le plat préféré de Casimir, le gloubi-boulga -à base de confiture de fraises, de bananes écrasées, de chocolat râpé, de moutarde « très forte » et de « saucisse crue mais tiède »- est entré dans le langage courant, synonyme de « mélange peu ragoûtant ». Pendant presque 1 000 épisodes, L’île aux enfants a enchanté l’ORTF, France 3, puis TF1, avant de s’arrêter en 1982.

Dès 1975, Christophe Izard a proposé également une autre émission, Les visiteurs du mercredi, qui s’adressait à toutes les tranches d’âges enfantines, avec des dessins animés tels que Barbapapa et des séries comme Prince Noir. Pour succéder à L’île aux enfants, Christophe Izard lancera Le village dans les nuages, qui durera jusqu’en 1985 sur TF1.  En 1987, Christophe Izard sera évincé de la Une fraîchement privatisée et rejoindra Antenne 2. Il créera notamment ensuite le dessin animé Albert le cinquième mousquetaire.

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles