Christine Bravo et sa croisière "cauchemardesque" : elle pousse un coup de gueule !

Ecolo ou proche de ses sous - elle touche une petite retraite - Christine Bravo ? L'ex-star de l'émission culte Frou-Frou, qui habite désormais en Corse, continue de multiplier les allers et retours vers le continent, où elle possède une péniche. Le 24 juillet 2022, elle effectuait une traversée en bateau cargo jusqu'à Marseille plutôt que de prendre l'avion. Mais c'est dans des conditions particulièrement difficiles qu'elle a vécu ce séjour en mer...

En effet, dans une vidéo partagée sur son compte Instagram, Christine Bravo a expliqué que le capitaine avait informé les passagers d'une panne de climatisation visiblement impossible à réparer dans l'immédiat. "Je viens de descendre dans ma couchette, dans ma cabine, et c'est une fournaise... Evidemment, j'ai pas emporté de ventilateur. Le cauchemar commence ! Il y a 12 heures de traversée. A l'intérieur du restaurant et du bar, c'est même pas respirable. Je vous tiens au jus", disait-elle alors. Et l'ex-animatrice aujourd'hui âgée de 66 ans a tenu parole puisqu'elle a posté un nouveau message ainsi que des photos du bateau pour raconter son périple.

Visiblement fatiguée et irritée, Christine Bravo écrit : "Bon on va pas se mentir, la nuit sur ce bateau, (le Monte d'oro) entre L'île Rousse et Marseille, a été cauchemardesque ! 40 degrés dans les cabines. Personne n'a pu y dormir. On s'est tous retrouvés avec matelas et couettes sur le pont. Le personnel était adorable,...

Lire la suite


À lire aussi

Jean Reno au coeur d'une immense fraude : il pousse un gros coup de gueule
Angel Di Maria critiqué : sa femme pousse un coup de gueule et enflamme les réseaux sociaux
Amandine Petit (Miss France 2021) pousse un coup de gueule, les internautes l'applaudissent !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles