Cholestérol : ces premiers signes qui se manifestent au niveau des mains

RUNSTUDIO via Getty Images

Maladie souvent asymptomatique les premières années, l’hypercholestérolémie peut tout de même être accompagnée de signes avant-coureurs. Le Dr Monika Wassermann alerte sur l’un d’eux.

"L'hypercholestérolémie attaque en silence, ce qui rend difficile la perception des symptômes", reconnaît le Dr Monika Wassermann dans les colonnes de l'Express (en anglais). La maladie évolue lentement pendant plusieurs années sans que la personne ne s’en rende compte avant que d’autres symptômes liés aux complications ne surviennent. Cependant, un signe avant-coureur, qui peut paraître anodin, peut vous mettre la puce à l’oreille.

L’hypercholestérolémie se caractérise par des concentrations trop élevées de "mauvais cholestérol" dans le sang, le cholestérol-LDL. C’est un facteur de risque d’athérosclérose (formation de plaques d’athérome) impliqués dans la survenue des maladies cardiovasculaires. En France, "près de 20% des adultes ont un cholestérol-LDL supérieur à 1,6 g/l", estime Santé Publique France, un taux considéré anormal en l’absence de facteurs de risques cardiovasculaires (maladie chronique comme le diabète, tabac, surpoids, obésité, antécédents familiaux).

Attention aux ongles pâles

Une façon de repérer la maladie pourrait être de regarder ses mains, et plus précisément ses ongles. "Un taux de cholestérol élevé provoque la formation de plaques dans vos vaisseaux sanguins. Celles-ci affectent la circulation sanguine, entraînant des ongles pâles", affirme le Dr Monika Wassermann. Selon le National Health Service, le système de santé britannique, des ongles cassants et qui poussent lentement pourraient également être associés à un taux de cholestérol élevé.

Une fois ces symptômes identifiés, une prise de sang avec bilan lipidique permettra de poser le diagnostic. En l’absence de facteur de risque cardiovasculaire, ce type de bilan est recommandé à partir de 50 ans chez l’homme et de 60 ans chez la femme ou encore chez les femmes qui prennent une contraception hormonale.

VIDÉO - Le cholestérol, c'est quoi exactement ?