Publicité

Le chef du Pentagone s'excuse d'avoir gardé le secret sur son cancer de la prostate et son hospitalisation

Le ministre de la Défense des Etats-Unis, Lloyd Austin, s'est publiquement excusé jeudi d'avoir gardé le secret sur son cancer et son hospitalisation, une affaire qui a provoqué un tollé dans le pays.

Je veux être très clair: nous n'avons pas géré cela comme il fallait. Et je n'ai pas géré cela comme il fallait", a-t-il dit lors d'une conférence de presse. "J'aurais dû informer le président de mon diagnostic de cancer. J'aurais aussi dû le dire à mon équipe et à la population américaine et j'en assume l'entière responsabilité. Je présente mes excuses à mes collègues et à la population américaine", a-t-il ajouté.

Mais "je veux dire très clairement qu'il n'y a pas eu de vacance chez les autorités et (qu'il n'y a eu) aucun risque pour le commandement et le contrôle du ministère", a-t-il souligné.

Appels des républicains à sa démission

Lloyd Austin a été très critiqué après la révélation qu'il a récemment été hospitalisé et que son problème de santé a été gardé secret, contrairement aux protocoles en vigueur. Et ce en pleine année électorale et alors que la première puissance militaire mondiale suit de près deux conflits majeurs, en Ukraine et dans la bande de Gaza.

Le président Joe Biden lui-même n'a rien su du diagnostic de cancer pendant des semaines, selon la Maison Blanche.

L'affaire a provoqué la stupéfaction jusque dans le camp démocrate et suscité des appels de républicains à la démission de Lloyd Austin.

Le ministre de la Défense s'est voulu rassurant sur sa convalescence. "Je me remets bien mais comme vous pouvez le voir, je me remets encore", a-t-il dit aux journalistes en commentant sa démarche un peu raide. "J'ai encore quelques douleurs à la jambe", a-t-il ajouté, précisant qu'il faisait de la kinésithérapie.

Article original publié sur BFMTV.com