Les chats sont "inaptes socialement" pour rester près de leur maître

Johanna Amselem
·2 min de lecture
Domestic Cat Lies in a Basket with a Knitted Blanket, Looking At the Camera. Tinted Photo.

L'équipe a constaté que les chats étaient globalement indifférents quant à savoir qui leur donnait de la nourriture.

Vous trouvez que votre chat est un ingrat ? Vous avez l’impression qu’il vient juste vous voir pour manger ? Vous n’avez peut-être pas tort. Selon une récente étude japonaise, les chats sont "trop inaptes socialement" pour rester aux côtés de leur propriétaire contre quelqu’un qui le traite mal.

Les chercheurs japonais ont également découvert que les félins prendront aussi volontiers de la nourriture de quelqu'un qui gêne leur propriétaire que d’une personne qui agit de manière neutre. Mais les chats ne seraient peut-être pas véritablement les fautifs. Selon l’équipe, il est possible que les chats ne puissent pas lire les interactions sociales humaines de la même manière que les chiens.

Vidéo. Ce chat intelligent retrouve toujours ses friandises

Pour cette étude, les experts ont testé les chats en leur laissant choisir à qui prendre une friandise. Parmi les options, il y avait des personnes qu’ils avaient vu aider ou gêner leur propriétaire. L'équipe a constaté que les chats étaient globalement indifférents quant à savoir qui leur donnait de la nourriture. Les résultats complets de l'étude ont été publiés dans la revue Animal Behavior and Cognition.

Les chats, des insensibles ?

Dans l'étude, le spécialiste du comportement animal Hitomi Chijiiwa de l'Université de Kyoto et ses collègues ont demandé aux propriétaires de chats d'essayer d'ouvrir un récipient transparent pour sortir un objet pendant que leurs chats regardaient. Chaque participant humain a ensuite demandé de l'aide à une autre personne. Soit ce dernier a porté secours au propriétaire soit il a refusé de lui venir en aide. Dans les deux cas, une tierce personne était également présente, mais jouant un rôle neutre.

Toutes ces personnes ont ensuite donné une friandise au chat. Les chercheurs ont constaté que les chats n'avaient pas exprimé de préférence pour prendre de la nourriture à une personne qui avait aidé leur propriétaire plutôt qu'une partie neutre. À l’inverse, les chiens ont agi différemment dans des tests identiques. "Nous considérons que les chats pourraient ne pas posséder les mêmes capacités d'évaluation sociale que les chiens, du moins dans cette situation, car contrairement à ces derniers, ils n'ont pas été sélectionnés pour coopérer avec les humains", notent les chercheurs.

Selon l'équipe, leurs découvertes ne signifient pas nécessairement que les chiens sont plus fidèles que les chats, mais peuvent simplement être le résultat de chats ne comprenant pas les interactions sociales en jeu.

Ce contenu peut également vous intéresser :