Publicité

Charles III atteint d'un cancer: quel est l'ordre de succession?

Le roi Charles III est atteint d'un cancer. L'annonce a été faite par le palais de Buckingham lundi 5 février, qui a précisé que "sa majesté a entamé aujourd'hui un programme de traitements réguliers".

Si le diagnostic a été réalisé lors de sa récente opération pour une hypertrophie bénigne de la prostate, le palais de Buckingham précise qu'il ne s'agit pas d'un cancer de la prostate.

William, puis ses enfants

Le roi va continuer à "s'occuper des affaires de l'Etat", malgré l'annonce de ce diagnostic. Ses médecins lui "ont conseillé de reporter ses activités publiques".

Si quelque chose venait à lui arriver, un ordre de succession a été clairement établi pour savoir qui devrait prendre sa place. En cas d'abdication ou de mort de Charles III, son fils William, duc de Cambridge et de Cornouailles, prendrait sa place.

William est ensuite suivi par les trois enfants qu'il a eus avec Kate Middleton: George (10 ans), Charlotte (8 ans) et enfin Louis (5 ans). Vient ensuite Harry, le deuxième fils de Charles et de Diana, qui est cinquième dans l'ordre de succession alors que ses enfants, Archie et Lilibet, sont respectivement sixième et septième.

Le second fils d'Elizabeth II, le prince Andrew, arrive ensuite à la huitième place de la ligne de succession, suivi de sa fille Beatrice et sa petite-fille Sienna. Viennent ensuite la princesse Eugenie, l'autre fille d'Andrew, et ses enfants puis enfin, le troisième fils d'Elizabeth II, Edward, et ses propres descendants.

La princesse Anne, deuxième enfant d'Elizabeth II et de Philip, n'arrive qu'après eux à la 17e place.

Des règles modifiées en 2013

La ligne de succession est régie par des règles très strictes, fixées par l'Acte d'établissement de 1701, modifié en 2013. En pleine première grossesse de Kate Middleton, le Parlement britannique a modifié l'ordre de succession en votant une loi mettant fin à la préférence masculine.

Le premier enfant du roi, qu'il s'agisse d'un garçon ou d'une fille, est désormais l'héritier ou l'héritière directe. Avant, les fils étaient prioritaires sur leurs sœurs, même si elles étaient nées avant.

Article original publié sur BFMTV.com