Changer de vie fait rêver, mais après? - DOSSIER

Mais une fois que cette décision est prise, une fois que l’on s’est installé dans cette nouvelle vie, qu’en est-il? Fait-elle toujours rêver? (Photo: Adam Hester via Getty Images)
Mais une fois que cette décision est prise, une fois que l’on s’est installé dans cette nouvelle vie, qu’en est-il? Fait-elle toujours rêver? (Photo: Adam Hester via Getty Images)

Mais une fois que cette décision est prise, une fois que l’on s’est installé dans cette nouvelle vie, qu’en est-il? Fait-elle toujours rêver? (Photo: Adam Hester via Getty Images)

CHANGER DE VIE - Envoyer sa lettre de démission, prendre ses cliques et ses claques, et partir. Tout quitter pour changer de vie: une décision qui fait rêver beaucoup de monde, notamment depuis la crise sanitaire et les confinements que nous avons traversés.

En 2018, huit Français sur dix en rêvaient déjà, selon une étude réalisée par YouGov. Et depuis le début de la pandémie de Covid, le nombre de témoignages de déménagements de grandes villes vers les régions, de reconversions professionnelles, ou de changements complets de rythmes de vie se multiplie.

Mais une fois que cette décision est prise, une fois que l’on s’est installé dans cette nouvelle vie, qu’en est-il? Fait-elle toujours rêver? Quelles sont les difficultés auxquelles on peut être confrontés et qu’on n’avait pas forcément anticipées? Peut-on regretter ce choix?

Voici quelques éléments de réponse, dans un dossier que Le HuffPost consacre à l’après-changement de vie.

  • Se refaire des amis, l’ultime défi pour réussir son changement de vie

(Photo: Boy_Anupong via Getty Images)
(Photo: Boy_Anupong via Getty Images)

(Photo: Boy_Anupong via Getty Images)

À 20 ans, Manon a quitté sa ville de toujours, Lille, pour s’installer sur la côte basque, à Biarritz. “Je suis franco-italienne et l’envie de soleil de mon père m’avait martelé le cerveau. J’avais fini mes études et avant même de trouver un job, je me suis posé la question: où ai-je envie de vivre?”.

Un changement d’environnement radical, mais qui peut être difficile une fois sur place. “J’ai tout quitté. Mes potes étaient dans le Nord ou en région parisienne, je n’avais jamais été à Biarritz, je ne connaissais rien ni personne”, se rappelle Manon, qui a aujourd’hui 28 ans. Angle mort des changements de vie, la question des liens sociaux est en effet essentielle pour l’intégration dans un nouvel endroit.

Comme Manon, Muriel, 45 ans, et Émile, 38 ans, ont raconté ces dernières années au HuffPost leur changement de vie, ayant respectivement quitté Paris pour Nantes et la baie du mont Saint-Michel. Tous trois répondent aujourd’hui à la question: est-ce facile de se refaire des amis après un changement de vie, et comment s’y prendre? Une interrogation qui traverse bien des Français, alors que la pandémie de Coronavirus a provoqué de nombreux changements de vie.

➡️ Lire l’article sur cette difficulté du changement de vie

  • Ils ont tout quitté pendant le confinement et racontent leur changement de vie

(Photo: fhm via Getty Images)
(Photo: fhm via Getty Images)

(Photo: fhm via Getty Images)

Sur les routes, en province, à l’étranger, à domicile, le confinement aura eu raison de leurs passions: ils ont décidé d’opérer un virage à 180 degrés et de faire passer la passion avant la raison. Et ils ont eu raison.

Alors que près de 65% des Français qui ont quitté leur emploi pendant la crise sanitaire le regrettent, “Ni remords ni regrets!”, est la devise de ces femmes et ces hommes qui avaient raconté sur Le HuffPost leur changement de vie à la fin de l’année dernière, alors que la crise sanitaire et le dernier confinement étaient derrière nous. Aujourd’hui, plus de 6 mois après, nous les avons recontactés afin qu’ils reviennent sur leurs parcours.

➡️ Découvrir les témoignages de ces Français qui ont changé de vie

  • Le changement de vie, un “phénomène complexe” décortiqué dans ce magazine

(Photo: Le HuffPost)
(Photo: Le HuffPost)

(Photo: Le HuffPost)

Envie de repartir à zéro, de commencer un nouveau boulot, de rencontrer de nouveaux amis, de voir un autre paysage par sa fenêtre. Changer de vie, c’est le thème du média Les Déviations, créé en 2018 par Laurent Moisson, entrepreneur, et Laurence Vély, journaliste. C’est en publiant des témoignages sur les réseaux sociaux de celles et ceux qui ont osé sauter le pas, que le média se fait connaître. En mars 2022, lui aussi commence une nouvelle vie et sort, pour la première fois, en magazine.

La différence entre les vidéos et le magazine, c’est que pour ce dernier, “on a interviewé des personnes dont l’avis manquait à notre narration”, explique Laurent Moisson au HuffPost dans notre vidéo. “Des philosophes, des neuroscientifiques, des historiens, des biologistes... On est allé chercher des personnes qui sont capables d’expliquer le changement de vie, de façon à prendre une certaine distance par rapport aux témoignages”, précise-t-il.

➡️ Voir la vidéo expliquant le phénomène du changement de vie

  • Deux tiers des Français qui ont quitté leur travail en plein Covid le regrettent déjà

(Photo: Suriyapong Thongsawang via Getty Images)
(Photo: Suriyapong Thongsawang via Getty Images)

(Photo: Suriyapong Thongsawang via Getty Images)

Les champions de la nostalgie. Une étude révèle que deux tiers des Français (63 %) ayant quitté leur travail pendant la pandémie de Covid-19 affirment avoir démissionné trop rapidement. Alors que l’enquête a été menée en Allemagne, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni, aux États-Unis et au Mexique, c’est en France que ce chiffre est le plus élevé.

Selon Morning Consult, qui a récolté les données en décembre 2021 et janvier 2022 en France pour le compte d’Ultimate Kronos Group (UKG), les Français ayant quitté leur travail pendant la pandémie ont jugé cette prise de décision ardue (13 % seulement la disent “très facile”), à la différence de leurs homologues européens.

➡️ En savoir plus sur ceux qui regrettent d’avoir changé de vie

À voir également sur Le HuffPost: 5 ans après avoir tout quitté pour surfer dans les Landes, voilà à quoi ressemble sa vie

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

DÉCOUVRIR D'AUTRES DOSSIER

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles