Chandeleur : qui a inventé les crêpes ?

Maxime Poul
·2 min de lecture
Si la crêpe est devenue une spécialité bretonne à partir du XIIIe siècle, ses origines remontent à plusieurs milliers d'années auparavant.

Ce mardi 2 février c’est la Chandeleur. Comme chaque 2 février, 85% des Français vont manger des crêpes. Savez vous qui a inventé les crêpes ? Spoiler : ce n’est pas un Breton.

Fini la galette des rois du mois de janvier et place aux crêpes avec la Chandeleur. Ce mardi 2 février 2021, c’est la Chandeleur et donc l’occasion de manger des crêpes. Une tradition qui perdure depuis plusieurs siècles et qui tient ses origines de l’Église catholique. Dès le Ve siècle, les catholiques se sont mis à célébrer cet événement en mangeant des crêpes, preuve qu’il s’agit d’un met inventé il y a des milliers d’années.

La crêpe a plus de 9000 ans

Si on ne les appelait pas “crêpes” à l’époque, des historiens sont remontés jusqu’à 7 000 ans avant Jésus-Christ pour trouver les origines de ce grand classique qui ressemblait alors à une grosse galette épaisse et qui était l’alimentation de base dans les campagnes. Accompagnée de différentes céréales, la galette était une bouillie étalée et desséchée préparée sur une plaque de métal puis cuite dans l’âtre de la cheminée. Souvent reliée à la Bretagne, la crêpe ne tient donc pas ses origines de cette région de l’Ouest de notre pays.

À LIRE AUSSI >>> Pourquoi mange-t-on des crêpes à la Chandeleur ?

Ce n’est qu’au XIIIe siècle que la crêpe arrive en Bretagne avec le sarrasin. Rapporté en France après les croisades en Asie, ce “blé noir” a permis à nos amis bretons de confectionner cette fine couche de pâte de forme ronde qu’ils appellent “Krampouez”. Le sarrasin exige une humidité constante, un climat tempéré et une terre acide, c’est pourquoi la Bretagne s’est présentée comme le lieu idéal pour la culture de cette plante surnommée “plante des 100 jours”. C’est ainsi qu’est née la très réputée galette bretonne.

À chaque pays sa crêpe

D’abord au sarrasin, la crêpe à la farine blanche de froment s’est popularisée au début du XXe siècle notamment pour la confection de crêpes sucrées. Si on a tendance à utiliser le terme “crêpes” pour ces deux galettes, la galette de sarrasin est à distinguer de la crêpe sucrée. En France, la crêpe bretonne est devenue un grand classique faisant presque l’unanimité mais de nombreux pays ont leur crêpe à eux. Aux États-Unis, il y a les très appréciés pancakes, les piadine en Italie, les msemmen au Maghreb ou encore les tortillas au Mexique.

Ce contenu peut également vous intéresser :