"C'est une situation regrettable": Sylvester Stallone déplore de ne pas jouer dans "Creed III"

"C'est une situation regrettable": Sylvester Stallone déplore de ne pas jouer dans "Creed III"
Sylvester Stallone monte sur le ring du Mandalay Bay de Las Vegas pour tourner une scène de Rocky Balboa, sixième film de la saga, en décembre 2005 - AFP
Sylvester Stallone monte sur le ring du Mandalay Bay de Las Vegas pour tourner une scène de Rocky Balboa, sixième film de la saga, en décembre 2005 - AFP

Sylvester Stallone n'incarnera pas Rocky Balboa dans Creed III, troisième volet du spin-off de la franchise Rocky en salle en mars 2023. Une absence qu'il regrette, comme il l'a confié cette semaine au Hollywood Reporter.
"C'est une situation regrettable, parce que je sais ce que l'on aurait pu faire. Le film est parti dans une direction assez différente de celle que j'aurais voulu lui donner", commence l'acteur, avant d'ajouter:

"C'est une différente philosophie. Irwin Winkler [le producteur historique de la saga, NDLR] et Michael B. Jordan n'ont pas la même philosophie que moi. Je leur souhaite de réussir, mais je suis un sentimental", poursuit encore l'acteur. "J'aime que mes héros soient en mauvais état, mais pas qu'ils plongent dans le côté obscur. Je pense que les gens en ont assez des ténèbres."

Creed III, réalisé par Michael B. Jordan, racontera l'affrontement entre Adonis, le fils d'Apollo Creed, le rival de Rocky, et son ami d'enfance, un certain Damian, prodige de la boxe revenu pour l'anéantir sur le ring.

"Un nouveau monde s'ouvre pour le public"

La déclaration de Sylvester Stallone a un peu surpris les fans de Rocky. En novembre 2018, à l'occasion de la sortie de Creed II, il avait annoncé en avoir fini avec son personnage, pour laisser la place à la jeune génération incarnée par Michael B. Jordan.

"Aujourd'hui que je me retire et que mon histoire a été racontée, un nouveau monde s'ouvre pour le public avec cette génération", avait expliqué l'acteur dans un message publié sur Instagram.

"Ça a été un privilège immense pour moi de pouvoir créer et jouer ce personnage important. Même si cela me brise le cœur, tout a une fin [...] Rocky ne mourra jamais parce qu'il vit en vous", avait-il ajouté dans cette vidéo.

"C'est un sujet douloureux qui me ronge l'âme"

Depuis, Stallone avait annoncé en 2021 préparer une série sur la jeunesse de Rocky. "Imaginez une machine à remonter le temps qui va vous transporter aux origines de Rocky. Un monde cinématographique avec des personnages aimés par le public depuis des décennies", avait indiqué l'acteur-réalisateur sur Instagram.

Stallone a également sorti un nouveau montage de Rocky IV, une version inédite du film, sans le robot de Paulie, son entraîneur. En 2019, il avait aussi émis le souhait de réaliser un dixième volet de la saga, où Rocky serait devenu ami avec un jeune boxeur de rue vivant illégalement aux Etats-Unis.

Mais le projet n'a pas vu le jour. Depuis, Stallone se bat contre le producteur Irwin Winkler pour récupérer les droits de la franchise Rocky, dont il est le créateur: "C'est un sujet douloureux qui me ronge l'âme, parce que je veux laisser une trace de Rocky à mes enfants..."

Article original publié sur BFMTV.com