"C'est la dernière fois que je l'ai vue" : les terribles confidences des parents de la petite Maëlys

·1 min de lecture
![CDATA[TF1]]

Un drame qui a fait voler leur vie en éclats... Le 27 août 2017, Maëlys de Araujo a disparu lors d'un mariage dans la salle des fêtes de Pont-de-Beauvoisin. Avant que le procès de Nordahl Lelandais s'ouvre le 31 janvier, c'est face aux caméras de Sept à Huit que les parents de la petite fille se sont remémorées la nuit du drame. Joachim de Araujo a confié : "Elle voulait monter sur mes épaules. Je lui ai dit : 'Écoute ma chérie, je suis fatigué.' Je venais de faire trois heures de route. Je l'ai reposée à terre, et elle est partie sur la piste de danse jouer avec ses copains. C'est la dernière fois que je l'ai vue." De son côté, Jennifer Cleyet-Marrel a raconté : "Elle est venue me voir. Je lui ai demandé si elle voulait du dessert (...) Et puis elle est repartie. C'est la dernière fois que je l'ai vue. Si j'avais su, je l'aurais bien gardée contre moi. Si on savait que c'était la dernière fois qu'on voit notre enfant."

En l'espace de quelques minutes, la vie du couple a basculé. "J'étais assis. Il y avait Jennifer à côté de moi et puis j'entends : 'Mais elle est où Maëlys ?' Je regarde un peu. Je balaye la piste et je ne la vois pas", s'est rappelé le père de la petite fille. Au bord des larmes, Jennifer Cleyet-Marrel a précisé : "On a regardé partout, on est retourné dehors, vers le parking, et elle n'était pas là." Après que le DJ ai arrêté la musique et annoncé le nom de Maëlys, Joachim de Araujo est partie à sa recherche, en vain. (...)

Lire la suite sur Closermag.fr


Elle déprime et se trouve grosse la réponse de son copain empire les choses
Trompée par son copain elle se venge en inventant sa grossesse
TÉMOIGNAGE Je pensais avoir rencontré l'homme de mes rêves en vacances puis sa femme m'a contactée
Delphine Jubillar : pourquoi sa deuxième grossesse a été compliquée

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles