Publicité

Ce poisson serait particulièrement bon pour la santé, il réduirait votre taux de cholestérol

Selon les conclusions d’une nouvelle étude scientifique, le saumon contiendrait des composés uniques liés à une baisse du cholestérol. Explications.

Close up shot of an Asian Chinese woman eating pan fried salmon with table knife and fork in cafe

En carpaccio, en tartare, en papillote ou à la poêle, le saumon est l'un des poissons les plus consommés. Et bonne nouvelle pour les adeptes, ce poisson serait l’un des meilleurs pour la santé. Depuis plusieurs années, des études ont montré que les consommateurs de ce poisson avaient plus de chance d’être exempts de maladies.

Des scientifiques de l’Université du Colorado, dont les propos ont été relayés par le Daily mail, ont voulu se pencher sur les causes d’un tel phénomène et ont finalement identifié au moins quatre composés présents dans ce poisson qui, selon eux, pouvaient réduire le mauvais cholestérol. Cette substance s’accumule dans les vaisseaux sanguins et les endommage, augmentant ainsi considérablement le risque d’accident vasculaire cérébral et de crise cardiaque.

Concrètement, leur étude, dont les résultats ont été publiés dans le Journal of Nutrition, a démontré qu'en mangeant du saumon, les consommateurs ingéraient au moins 30 métabolites, des substances produites lors de la digestion ou d'autres processus chimiques. Et au total, quatre de ces métabolites seraient associés à des améliorations significatives de la santé cardiovasculaire.

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "Attention, vous avez besoin de consommer du poisson"

Deux portions de saumon par semaine

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont analysé les données de 41 participants âgés de 30 à 69 ans. Ils les ont sommés de suivre un régime méditerranéen comprenant du poisson, de la viande faible en gras, des céréales complètes, des fruits et légumes. Ils ont ensuite évalué l’état de santé de leur système cardiovasculaire en analysant leur sang et en effectuant plusieurs tests. Concrètement, le régime comprenait deux portions de saumon par semaine pendant deux périodes de cinq semaines, avec une pause d'un mois entre les deux.

À LIRE AUSSI >> Le saumon et le saumon fumé font-ils grossir ?

Finalement, ils ont été "les premiers à identifier des composés bioactifs (des molécules qui peuvent être bénéfiques pour la santé, NDLR) spécifiques au saumon qui augmentent dans le plasma" lors d'un régime méditerranéen. Ils ont constaté que plusieurs de ces composés spécifiques étaient associés à une amélioration à court terme des indicateurs de santé cardiométabolique.

Pour rappel, il existe plusieurs types de saumon : cinq du Pacifique et deux de l'Atlantique. Le saumon sauvage du Pacifique est généralement considéré comme le plus sain.

VIDÉO - 3 astuces pour reconnaître et acheter un bon saumon