Le Cavalier King Charles : quelles sont les caractéristiques de cette race de chien ?

© Courtneytia / Unsplash

Avec ses yeux doux, le Cavalier King Charles est un petit épagneul plein de charme, et il n’hésite pas à en jouer. C’est un compagnon idéal pour les enfants comme pour les personnes âgées.

Les origines du Cavalier King Charles

Le Cavalier King Charles vient de Grande-Bretagne, où il est déjà fait mention de cette race au 17e siècle. Il doit d’ailleurs son nom royal à Charles II d’Angleterre qui emmenait ses chiens préférés jusqu’au Parlement. Légende ou vérité : de fait, cet épagneul nain a été le compagnon préféré de nombreuses personnalités aristocratiques au fil des siècles, et il figure sur de nombre d’œuvres picturales. Pourtant, il faut attendre 1928 — époque à laquelle il est croisé avec le Carlin et le Pékinois — pour que son standard soit établi. Ce n’est qu’en 1945 que la race est officiellement reconnue par le Kennel Club.

Le physique du Cavalier King Charles

  • taille : de 25 à 34 cm (femelle ou mâle) ;

  • poids : de 5,5 à 8 kg (femelle ou mâle) ;

  • poil : long et soyeux ;

  • couleur du poil : noir et feu, tricolore (noir, blanc et feu), tuby (roux) ou blenheim (roux et blanc) ;

  • forme de la tête : pratiquement plate, museau court et droit, en forme de cône, mâchoire forte ;

  • forme et couleur des yeux : jamais saillants, ronds, de couleur sombre ;

  • forme des oreilles : attachées haut, elles sont longues et garnies d’une frange ;

  • autre particularité : sa queue bien proportionnée ne dépasse pas la ligne du dos.

Le caractère du Cavalier King Charles

Très affectueux, le Cavalier King Charles est . Jamais agressif, il est aussi adapté aux enfants qu’aux personnes âgées. D’un caractère doux et calme, il est aussi sociable et joueur et il se montre plein de joie de vivre. S’il est très intelligent et obéissant, il peut se montrer un peu distrait. Toutefois, ce petit chien sait faire preuve de charme et d’opiniâtreté, n’hésitant pas à user de son charme pour obtenir des gâteries !

Ce petit chien d’intérieur enjoué est parfois étonnamment calme : ainsi, il n’exprime pas son mal-être en faisant des dégâts à la maison. Pourtant, il déteste la solitude, chez lui.

La santé du Cavalier King Charles

Le Cavalier King Charles peut avoir une santé fragile. Il es[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles