Cauchemar en cuisine : "Voilà pourquoi il ne faut jamais juger les gens sans les connaître" l'épreuve traversée par une restauratrice bouleverse la toile

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·5 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ce mercredi 15 septembre 2021, M6 diffusait un inédit de Cauchemar en cuisine avec Philippe Etchebest. Fidèle à son habitude, ce dernier n'a pas mâché ses mots pour dénoncer la nonchalance d'une restauratrice d'Isère. Mais une discussion avec cette dernière lui a fait revoir son jugement. Et les twittos aussi se sont nettement adoucis...

Capture écran M6 direct
Capture écran M6 direct

Après avoir aidé des restaurateurs qui avaient la particularité d'être des ex la semaine dernière, Philippe Etchebest était ce mercredi 15 septembre, dans un restaurant de Notre-Dame-de-Vaulx, au sud de Grenoble. Il y a rencontré Béatrice et Patrice, une cheffe cuisinière depuis quinze ans et un ancien chauffeur poids lourd, au bord de la ruine. Avec près de 10 000 euros de dettes, le couple engrange le chiffre d'affaire le plus faible de toute l'histoire de l'émission. "Ça peut exploser à tout moment !", a prévenu Béatrice.

À son arrivée sur les lieux, Philippe Etchebest a d'abord été agréablement surpris par le cadre villageois et par l'accueil de Patrice. Mais la décoration intérieure du restaurant, dédiée à la passion de ce dernier pour la moto et Johnny Hallyday ne l'a pas convaincu. "C'est très moche, ça fait très vieillot". Le coup de grâce : un dessin représentant la sœur défunte de Béatrice, qui selon le chef d'M6 "jette un froid" dans la salle. Le froid, c'est aussi dans l'assiette que Philippe Etchebest l'a trouvé, avec des plats à peine chauds, et manquant nettement de générosité.

Ne restait plus qu'à aller faire connaissance avec Béatrice, la femme qui se cache derrière les fourneaux, et à aller inspecter la cuisine. Et comme à chaque fois, les mauvaises découvertes se sont enchaînées. Entre couche de gras sur la hotte aspirante, moisissures sur les murs et congélateur débranché, les règles élémentaires d'hygiène n'étaient pas respectées. Mais ses remontrances n'ont pas eu l'air d'inquiéter beaucoup Béatrice... D'ailleurs, la cheffe cuisinière s'est montrée très nonchalante, même au moment du coup de feu. Une attitude qui a outré Philippe Etchebest ainsi que les internautes.

Déstabilisé par cette attitude, le chef a très vite senti que la restauratrice en apparence "sans entrain et éteinte" gardait en elle beaucoup de choses. Il a donc rapidement décidé d'avoir une petite conversation avec elle. Et il ne s 'attendait certainement pas aux révélations qu'elle allait lui faire. En plus du décès de sa sœur survenu en 2016, Béatrice souffre du manque de soutien de son compagnon, qui ne pense pas toujours à l'aider et a tendance à se reposer sur elle.

Mais la quinquagénaire a surtout évoqué un terrible drame auquel elle a dû faire face dans le passé et dont elle ne s'est toujours pas remise : la perte de deux petites filles, alors qu'elles étaient encore bébés. Très ému, Philippe Etchebest s'est immédiatement adouci à son sujet : "Je me suis trompé sur elle, elle a une force intérieure incroyable et malgré son histoire, elle a eu le courage de faire appel à moi", a-t-il déclaré. Sur Twitter, l'opinion des internautes à son sujet a également changé.

Même si certains ont admis ne pas comprendre le lien entre cette épreuve datant de 1996 et le laisser-aller actuel dans le restaurant...

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles