Publicité

CARTE. Lyon, Rennes, Strasbourg... Le point sur les blocages des agriculteurs prévus ce jeudi

Les blocages des agriculteurs se multiplient et s'étendent dans tout le pays une semaine après le début de la mobilisation. Les quatre coins du territoire seront perturbés ce jeudi 25 janvier.

Sept jours de colère. Les agriculteurs continuent de manifester sur les routes de France, réclamant des "réponses immédiates sur la rémunération" dont une aide d’urgence aux "secteurs les plus en crise". La mobilisation, endeuillé après un accident en Ariège, ayant tué une éleveuse et sa fille, ne faiblit pas.

BFMTV recense pour ce jeudi plus de 60 points de blocage et de manifestations dans tout le pays, comme vous pouvez le constater sur notre carte ci-dessous. Nous la mettrons à jour au fur et à mesure de la journée, en fonction de l'évolution de la situation.

• En Occitanie

En Occitanie, point de départ de la grogne agricole la semaine passée, l'A64 (Toulouse-Bayonne) est toujours coupée à hauteur de Carbonne, à 40 kilomètres de la ville rose, pour la huitième journée consécutive, tandis que le blocage débuté lundi des accès de la centrale de Golfech (Tarn-et-Garonne) se poursuit.

Mercredi, des agriculteurs ont déversé du fumier, du lisier, des pneus avant d'y mettre le feu, devant la préfecture d'Agen, dans le Lot-et-Garonne. La mobilisation devrait se poursuivre également ce jeudi.

Toujours en Occitanie, le département du Gard va être touché. L’autoroute A54 sera fermée le jeudi 25 janvier à partir de 6 heures entre l’échangeur de Nîmes-Ouest et l’échangeur de Nîmes-Garons, annonce la préfecture.

• En Auvergne-Rhône-Alpes

Autour de Lyon, de nouveau blocages sont annoncés ce jeudi. Seront notamment concernées par les perturbations, l'A42 de Beynost à Vaulx-en-Velin, l’A43 à Chignin et l’A72 à la Fouillouse, agglomération du Puy-en-Velay, soulignent les médias locaux.

La préfecture demande aux automobilistes de "bien respecter les itinéraires conseillés, de rester calme et de différer tout déplacement non indispensable".

• En Bretagne et Bourgogne Franche-Comté

En Côte d'Or, "une centaine" de tracteurs, selon les organisateurs, doivent se retrouver dans un champ afin de former, jeudi soir, un SOS géant avec leurs phares et lumières.

À Rennes, une manifestation est organisée dans la matinée devant la préfecture de région par le syndicat Coordination rurale. Des pêcheurs pourraient aussi se joindre à la protestation.

• Dans les Hauts-de-France

La mobilisation ne faiblit pas dans le nord du pays. Ce jeudi 25 janvier, les agriculteurs bloqueront l’autoroute A1 au niveau de Seclin dans les deux sens de circulation entre Lille et Paris.

Plusieurs actions se préparent également à Cambrai près du rond-point du parc logistique E-Valley. "Des risques de blocages sont également à prévoir sur la D643 à hauteur de Haynecourt", indique la préfecture des Hauts-de-France. Plus au sud, dans l'Oise, environ 50 tracteurs partis de Beauvais sur l'A16 n'excluent pas d'avancer vers Paris, en fonction des annonces du gouvernement.

• Dans le Grand-Est

La journée de jeudi s'annonce aussi compliquée pour les automobilistes dans le Bas-Rhin. Depuis ce mercredi, 16 heures, les agriculteurs bloquent la M35 au niveau de la nécropole de Cronenbourg à Strasbourg, entraînant de très fortes perturbations de circulation dans le secteur. Les tracteurs devraient lever le camp ce jeudi 25 janvier en fin de journée.

Dans le Haut-Rhin, les agriculteurs doivent rejoindre la fronde ce jeudi. La Fdsea 68, les jeunes agriculteurs du Haut-Rhin et l'association AVA appellent au blocage de l'autoroute A35 au sud de Colmar jusqu'au vendredi après-midi. 200 tracteurs sont attendus.

Plus à l'ouest, le blocage de l'A31 est prévu dans le secteur de Thionville et de Metz.

• En Île-de-France

La mobilisation gagnera-t-elle la région parisienne? Arnaud Rousseau, président de la FNSEA, a écarté "à ce stade" un éventuel blocage de la capitale. Reste que plusieurs actions seront menées en Île-de-France.

Sur ses réseaux sociaux, la FDSEA de Seine-et-Marne lance un appel à la mobilisation ce jeudi 25 janvier et pour une durée indéterminée.

Le syndicat agricole annonce une série d’actions dans le département. Dans l’est, un convoi de tracteurs est annoncé jusqu’au rond-point de Provins et à partir de 18 heures à la ville haute. Dès 16 heures, les tracteurs sont attendus au rond-point de l’Europe à Melun.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Patrick Bénézit (vice-président de la FNSEA): "Un certain nombre de régions du Nord de la France ont prévu de venir sur les routes autour de Paris pour porter le message au plus près du président de la République"