Carole Dechantre (Les Mystères de l'amour) dévoile son fessier en gros plan et impressionne

BestImage, CVS
BestImage, CVS

Les acteurs des Mystères de l'amour (TMC) sont en vacances ! Fin juin, les tournages ont été bouclés afin que les acteurs profitent d'une pause bien méritée. Et nombreux sont ceux à partager quelques photos de leurs vacances. L'une de celles de Carole Dechantre n'est pas passée inaperçue.

L'interprète d'Ingrid s'est offert des vacances paradisiaques en famille. Avec son époux Sébastien et leurs enfants Thaïs et Nils, elle s'est envolée pour la Polynésie Française après avoir passé quelques jours à San Francisco début juillet. "Je vous emmène pour 6 semaines en Polynésie... Vous embarquez? #voyage #iles #polynesie #ilesmarquises #tuamotu #tahiti @bananamoonofficial", a-t-elle écrit en légende d'une photo sur laquelle elle apparaît avec une robe fleurie et une fleur dans les cheveux.

Carole Dechantre a ensuite posté des photos de sa rencontre avec "les Tikis Marquisiens, sculptures emblématiques qui protègent les habitants et éloignent les mauvaises énergies" ou a pris la pose près d'un arbre, vêtue d'une belle robe rose (des clichés disponibles dans le diaporama). Et une autre photo a attiré l'oeil de sa communauté.

Afin de célébrer une journée particulière, la belle actrice de 49 ans a posté une photo de son postérieur en gros plan, avec la plage et les cocotiers en fond. "C'est la fête nationale Suisse Bon premier août à mes compatriotes !", peut-on lire en légende de la publication. Pour l'occasion elle portait...

Lire la suite


À lire aussi

Joséphine Draï (Plan Coeur) dévoile sa nouvelle tête, gros changement en vue
Shanna Kress : Gros plan sur son fessier rebondi, les internautes la clashent
Laura Lempika dévoile un gros changement physique : les internautes s'enflamment

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles