Publicité

Capital - "Capital a été payé combien par l'Office de tourisme ?", "Ils nous vendent du rêve", "C'est carrément un écran publicitaire" : les twittos choqués par un reportage élogieux sur Dunkerque

Capture écran M6 direct/Capital
Capture écran M6 direct/Capital

Les préjugés ont la dent dure. Ce dimanche 6 novembre 2022, Capital sur M6 a hissé Dunkerque au rang de meilleure ville "bon plan" où s'installer. Mais les atouts listés de la ville portuaire du Nord ont laissé les twittos abasourdis. Peu d'entre eux se sont dits prêts à suivre les conseils d'M6 en la matière, sauf peut être les plus visionnaires d'entre eux.

Ce dimanche 6 novembre 2022, les téléspectateurs d'M6 ont pu retrouver leur magazine économique préféré présenté par Julien Courbet. Après un numéro très commenté sur les astuces "antigaspi" énergétique il y a deux semaines, Capital avait ce jour pour thème "Travailler moins ou gagner plus : ils l’ont fait, pourquoi pas vous ?". Au sommaire de l'émission : le match des métiers qui rapportent, la semaine de quatre jours déjà adoptée dans certains pays d'Europe, mais aussi un tour d'horizon des villes françaises les plus attractives économiquement. C'est d'ailleurs par cette première thématique qu'a débuté l'émission. "Nouveaux paradis du pouvoir d'achat, emplois à foison, salaires intéressants et coût de la vie bien plus bas que dans les grandes villes... Préparez vos valises et soyez ouverts aux surprises !", a ainsi annoncé la voix off.

Pour ouvrir le sujet, les journalistes se sont d'abord rendus à Dijon, ville abritant 158 000 habitants, dont Anaïs et Etienne. Le couple originaire de Courbevoie y a trouvé un train de vie bien plus confortable. Auparavant locataires, ils sont désormais propriétaires d'une maison de 57m2 achetée 130 000 euros. Grâce à la proximité immédiate des écoles, commerces etc, ils réalisent chaque année une économie de 700 euros sur les transports. Leurs courses alimentaires leur coûtent également moins cher, et ils parviennent à s'octroyer plus de temps libre qu'en région parisienne. De plus en plus attractive, Dijon attire 800 nouveaux habitants chaque année, soit 5 fois plus qu'il y a dix ans. Sur Twitter, cette option proposée par Capital n'a pas semblé "choquer" les téléspectateurs. Mais on ne peut pas dire autant de la deuxième ville française sélectionnée : Dunkerque.

La séquence a débuté par un micro-trottoir lors duquel était demandé aux Français quelle serait leur réaction si on leur apprenait qu'ils partaient s'installer à Dunkerque. "Je vous dis non merci", "c'est le pire", "j'en ai entendu que du mal", "il y a un manque de lumière" etc, le moins que l'on puisse dire est que les réponses ont été unanimement négatives. Pourtant, Dunkerque et sa station balnéaire de Malo-les-Bains font depuis quelques mois "parler d'elles autrement", comme énoncé dans le reportage. Mille nouveaux arrivants y sont dénombrés chaque année. Et ceux-ci se voient dérouler le tapis rouge, avec un accueil en mairie aux petits oignons : gaufres locales et pass annuel pour les musées offerts, accueil du maire en personne, visite guidée de la ville en bus, et beaucoup d'autres services gratuits.

"Faut pas mentir comme ça aux gens. Faut savoir doser"

Capital a suivi spécifiquement une famille venue de la Martinique, Virginie, Sébastien et leurs enfants, qui ont jeté leur dévolu sur Dunkerque pour démarrer une nouvelle vie. Ils ont pu s'y offrir une maison de 125m2 avec jardin à 10 minutes de la mer pour 950 euros environ, y trouvent des loisirs beaucoup moins chers qu'ailleurs, des transports gratuits toute l'année. Et Sébastien s'est même fait financer une formation. Le reportage a aussi montré que la ville du Nord était attractive dans le secteur de l'emploi avec l'ouverture de grands hôtels mais aussi prochainement d'une usine de batteries électriques, génératrices de milliers d'emplois. Après comparaison avec Dijon mais aussi Biovallée dans la Drôme, les journalistes de Capital ont attribué à Dunkerque la médaille de "la meilleure ville bon plan" de France.

Mais la démonstration n'a pas vraiment convaincu les twittos, qui pour beaucoup ne se verraient pas s'y installer à cause de la météo du nord. Certains se sont même demandés comment Capital pouvait en parler sous des termes aussi élogieux. "Les journalistes auraient-ils été rémunérés par l'office de tourisme ?", se sont-ils demandés...

Mais certains, plus pragmatiques, ont estimé que le conseil donné par M6 était loin d'être mauvais, compte tenu du réchauffement climatique en cours, et des projets intéressants prévus pour la ville. Sans compter que pour les connaisseurs de Dunkerque, les réactions des twittos se basent seulement sur de vieux "préjugés"...

VIDÉO - Incendies en Gironde : sur place en vacances, Julien Courbet "terrorisé" par la situation