Cannes Comedy Show - "Ça va jaser", "Le bon gros tacle", "Il y a quelques règlements de compte ou c'est moi ?" : les twittos s'amusent des piques lancées à C8 et Cyril Hanouna

Capture TF1 direct/Cannes comedy show
Capture TF1 direct/Cannes comedy show

Un retour de manivelle ? Ce vendredi 6 janvier 2023 dans la nouvelle émission humoristique de TF1, le Cannes Comedy Show, plusieurs sketches ont ciblé Cyril Hanouna et TPMP. Pour les twittos, c'est sûr, il s'agissait d'un règlement de comptes en bonne et due forme. Dans son talk show, Hanouna a à plusieurs reprises critiqué les émissions confiées par TF1 à Camille Combal...

Ce vendredi 6 janvier 2023, TF1 avait choisi de miser sur l'humour en prime time. La chaîne a diffusé sa nouvelle émission baptisée Cannes Comedy Show, présentée par Camille Combal. "Cannes, est-ce que vous êtes prêts à vous en payer une bonne tranche ?", a lancé le présentateur en ouverture du show. Sur la scène du grand auditorium du Palais des festivals et des congrès de Cannes, des humoristes se sont relayés toute la soirée. Le tout entrecoupé par des pastilles et happenings assurés par Camille Combal et ses amis.

Le premier invité à fouler la scène de ce nouveau show n'était autre qu'Arnaud Ducret. L'humoriste et comédien est ainsi revenu sur ses vacances d'enfance, la galère des pique-niques et des trajets sans GPS. Quelques minutes plus tard, c'est Kev Adams qui s'est produit. Son sketch évoquait son prénom qu'il considère comme un handicap et qui aurait dû le mener selon lui à la passion du tunning, son expérience de l'impuissance sexuelle, ou encore les petites manies des filles avec leurs cheveux : "Il leur faut un jour férié pour se laver les cheveux !". L'évocation de l'amitié féminine l'a aussi amené à parler de leurs cycles menstruels qui se coordonnent : "elles sont en wifi de la nature".

Plus tard dans l'émission, alors qu'Ilyes Djadel a raconté ses études au lycée catholique, et sa journée de voyage à Lourdes qui fut l'occasion d'un miracle, Florent Peyre s'est dit lui persuadé d'être invité pour se voir remettre un prix d'interprétation. Camille Combal a donc dû improviser une fausse remise de prix façon festival de Cannes pour ménager sa susceptibilité (feinte).

Celle des Cannois n'a elle pas été ménagée. Tom Villa n'a en effet pas hésité à titiller ce public sudiste, en décrétant que Cannes est "la ville où il y a les gens les mieux habillés au monde et les moins bien habillés". Il a aussi dénoncé l'excès de chirurgie esthétique au sein de la ville, "Il y a beaucoup de plastique ici". Mais le plus gros tacle de la soirée a en fait été formulé par Gérémy Crédeville, aux alentours de 22h40.

"C'est Arthur qui a demandé de dire ça ?"

L'humoriste est venu interpréter une chanson personnelle baptisée "La Beaufitude". Sur l'air de Comme d'habitude de Claude François, celui-ci a cité tout ce qui compose la panoplie parfaite du beauf. Dans la liste, "la chenille pendant les soirées", "le tire sur mon doigt", "les tatouages tribal ou fils de barbelé", "les chemises dragon", "des frites des frites des frites", "santé... mais pas des pieds", ou encore "le tunning". Mais les plus attentifs ont aussi pu l'entendre prononcer "TPMP", soit les initiales de l'émission de Cyril Hanouna Touche pas à mon poste. Un tacle osé lorsque l'on sait que Camille Combal a longtemps officié dans cette émission en tant que chroniqueur.

Depuis le départ de l'animateur pour TF1, Cyril Hanouna ne cache pas son désaccord avec les choix professionnels de son ex-petit protégé. A plusieurs reprises, il a critiqué les émissions que lui confie la chaîne et accusé celle-ci de saboter son talent en l'employant à outrance. Dans ce contexte, difficile de considérer le tacle du Cannes Comedy show à TPMP comme innocent. Les twittos eux, en tout cas n'y croient pas ! D'autant plus que d'autres références à TPMP, au groupe Canal et à Cyril Hanouna ont été distillées au fil des sketches...

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Vidéo. Découvrez le portrait de Camille Combal