Publicité

Cancer de Charles III: le prince Harry a déjà quitté le Royaume-Uni

Le prince Harry, aperçu mercredi à l'aéroport d'Heathrow selon des médias britanniques, ne sera resté qu'à peine une journée au Royaume-Uni pour rendre visite à son père, le roi Charles III, atteint d'un cancer, et sans avoir vu son frère William.

Le duc de Sussex était arrivé mardi en avion de Californie, où il vit avec son épouse Meghan Markle et leurs deux enfants, au lendemain de l'annonce par le palais du cancer de Charles III.

Il s'était immédiatement rendu sous escorte policière à Clarence House, la résidence londonienne du souverain, où père et fils se sont vus brièvement, pendant moins d'une heure, avant que le roi, accompagné de la reine Camilla, ne quitte Londres pour la résidence royale de Sandringham dans l'est de l'Angleterre.

Harry a été photographié souriant et décontracté mercredi après-midi à l'aéroport d'Heathrow d'où il doit reprendre l'avion pour les Etats-Unis, selon des médias britanniques.

Vers une éventuelle réconciliation?

Son retour avait suscité interrogations et spéculations sur une éventuelle réconciliation, ou au moins une rencontre, avec son frère ainé William, avec qui les relations sont rompues depuis les attaques publiques répétées de Harry contre lui et la famille royale.

Mais selon les médias, durant les à peine plus de 24 heures qu'il a passées à Londres, Harry n'a pas vu l'héritier du trône, en première ligne avec le retrait de son père, ni son épouse Kate.

Mercredi matin, le prince de Galles a remis des décorations au château de Windsor, sa première apparition officielle en trois semaines. Il doit assister en soirée à un gala de charité à Londres.

Seul au Royaume-Uni

La princesse de Galles est elle en convalescence à Windsor après son hospitalisation d'une dizaine de jours pour une opération de l'abdomen.

La dernière apparition publique commune des deux princes, soudés après la mort de leur mère Diana en 1997, remonte à septembre 2022, pour l'enterrement de la reine Elizabeth II.

Comme lors de sa visite éclair pour le couronnement de Charles en mai, le prince Harry est venu seul, sans son épouse Meghan et leurs enfants, Archie et Lilibet.

Dans son autobiographie, Le Suppléant, Harry se montre particulièrement critique de son aîné, qu'il décrit comme colérique, et raconte sa peine d'avoir été son "ombre, (sa) doublure, (son) plan B" toute sa vie. Il sous-entend également que William n'a pas épousé sa femme Kate par amour.

Article original publié sur BFMTV.com