Publicité

CAN 2024: les explications du Nigérian Sadiq, parti blessé de sa sélection mais qui rejoue déjà en club

Ses explications étaient attendues. Annoncé forfait pour la Coupe d’Afrique des nations en raison d’une supposée blessure au genou, Umar Sadiq a créé la polémique en entrant en jeu mercredi lors de la victoire de la Real Sociedad contre Osasuna (2-0), en huitièmes de finale de la Coupe du Roi. L’attaquant nigérian (26 ans) a-t-il privilégié son club à sa sélection ? Comment a-t-il pu rejouer aussi vite alors que la fédération nigériane avait pris note de sa blessure juste avant le début de la CAN ?

Dans un message posté vendredi sur Instagram, le principal intéressé a livré sa version des faits. "Je tiens d’abord à féliciter chaleureusement les Super Eagles pour leur remarquable victoire contre la Côte d'Ivoire (1-0). Il est impératif que je réponde aux messages que je reçois de mes compatriotes nigérians, m'accusant d'avoir prétexté une blessure pour quitter l'équipe nationale juste avant la CAN et ainsi retourner dans mon club", commence-t-il.

Une erreur de diagnostic médical ?

"Lors du match amical contre la Guinée (le 8 janvier), j'ai subi un coup important de la part de deux défenseurs. L'équipe médicale a recommandé mon remplacement, mais j'ai insisté pour continuer à jouer et j'ai terminé le match. Le lendemain, mon genou a gonflé. L'équipe médicale des Super Eagles a procédé à un examen approfondi qui a révélé une blessure au ménisque. En conséquence, le manager a décidé de me remplacer sur la base de l'évaluation médicale, compte tenu des incertitudes quant à mon aptitude à participer à la CAN", détail Sadiq.

Et de poursuivre : "En revenant dans mon club, j’ai subi des examens approfondis qui ont révélé que j’avais simplement une contusion. J'ai donc été autorisé à reprendre l'entraînement. Je remercie tout particulièrement mon club, la Real Sociedad, qui m'a aidé à me rétablir rapidement et à reprendre la compétition. Représenter le Nigeria est toujours ma priorité et j'accepterais volontiers de revenir dans l'équipe. Je suis triste de ne pas être avec mes collègues, mais heureux de les voir gagner."

Après avoir démarré par un nul contre la Guinée-Equatoriale (1-1), le Nigéria a fait un grand pas vers la qualification pour les huitièmes de finale en dominant la Côte d'Ivoire (1-0). Les coéquipiers de Moses Simon bouclent la phase de poules face à la Guinée-Bissau lundi (18h).

Article original publié sur RMC Sport