Publicité

CAN 2024: Didier Drogba, une star trop discrète?

Comme partout en Côte d’Ivoire, à Treichville dans le sud d’Abidjan, Didier Drogba est vénéré à chaque coin de rue. "C’est une légende de la nation", pour Mohamed. "Il y a des pays où les gens ne connaissent pas la Côte d’Ivoire. Mais quand on dit qu’on vient du pays de Drogba, on sait qu’on vient d’ici !"

"On continue toujours de l’aimer, c’est un monument", poursuit Salif. Et ce ne sont pas que de simples paroles de supporters des Eléphants. Fernand Dedeh, référence du journalisme ivoirien, abonde en leur sens: "Didier est la clé passe-partout, c’est un passeport quasiment. Quand vous voyagez en tant qu’Ivoirien, et que vous avez un problème, dites je suis du pays de Didier Drogba ! Des officiels en Côte d’Ivoire témoignent de cela. Dans les aéroports, c’est la clé Drogba qui déverrouille des portes. Le chef de l’état Alassane Ouattara lui-même l’avoue: pour fluidifier une rencontre avec la reine Elizabeth II, dire qu’il était le compatriote de Drogba a facilité les choses."

Seulement 16% des voix aux élections présidentielles de la Fédération

Des portraits plus ou moins gigantesques sont peints ici et là dans les rues d’Abidjan pour rendre hommage à l’enfant de Yopougon-Andokoi. Mais il n’est pas vraiment dans le cœur du réacteur du football ivoirien aujourd’hui. Candidat malheureux à la présidence de la FIF (Fédération Ivoirienne de Football) en 2022, il s’est depuis éloigné des instances locales. Drogba s’était incliné notamment face à l’actuel président Idriss Diallo, avec uniquement 16% des voix au premier tour.

"Il a été animé du désir de participer à la gestion du football local", raconte Fernand Dedeh. "De mon point de vue, les conditions n’étaient pas réunies pour lui. Si c’était une élection au suffrage universel, c’est clair et il n’y a pas photo il serait président. Mais là, ce sont les membres statutaires qui votent et il y a des critères. Si Drogba respecte les règles la prochaine fois, il pourra apporter son génie et son agenda à la Côte d’Ivoire. On en a besoin."

Drogba président de la Réppublique: "On prie Dieu pour cela"

Le destin de Didier Drogba pourrait même être encore plus grand. Président de la République? Kouassi voterait pour lui sans soucis. "On prie Dieu pour cela, c’est un patron. Ce serait très positif pour la Côte d’Ivoire." Fernand Dedeh n’en écarte pas la possibilité. "Quand on a vu sa campagne pour la FIF, c’était une campagne présidentielle. Mais il doit construire un projet et un programme, pour l’instant c’est limite."

Alors pour l’instant, l’icône Drogba se cache un peu pendant cette CAN à la maison. Il a même refusé de la part d’Idriss Diallo un rôle d’ambassadeur de la FIF et se contente d’être consultant pour la NCI, une chaîne de télé ivoirienne. Ce n’est pas assez pour Fernand Dedeh. "Il pouvait faire mieux et plus pendant cette CAN. Ambassadeur ça ne l’a pas intéressé. On l’a compris."

Un consultant TV mesuré

Alors Didier Drogba est en bord pelouse les soirs de matchs pour NCI. Il tweete également son soutien aux Eléphants. Même si on l’a vu exulté au pied des tribunes après la victoire de la Côte d’Ivoire contre la RD Congo en demi-finale, l’ex joueur de Chelsea peine à se libérer du poids de son costume. Ses analyses télévisées sont toujours très mesurées.

Exemple après la défaite historique 4-0 contre la Guinée Equatoriale: "C’est difficile à chaud de trouver les mots justes. Manque de concentration, manque d’expérience. Et puis il y a un adversaire qu’il faut respecter. Chapeau à eux car venir en Côte d’Ivoire et gagner 4-0 c’est difficile." Une mesure nécessaire lorsque votre parole est d’évangile dans le pays et même au-delà. Mais il est parfois frustrant pour bon nombre d’Ivoiriens de voir Didier Drogba cantonné à un rôle mineur dans cette Coupe d’Afrique des Nations historique pour la Côte d’Ivoire.

Article original publié sur RMC Sport