Publicité

CAN 2024: "Déçus mais vivants", "Mahrez nullissime"… la presse algérienne tremble pour la qualification

L’Algérie va trembler jusqu’au bout. Après avoir été tenus en échec par l’Angola (1-1) pour leur entrée en lice en Coupe d’Afrique des nations, les Fennecs ont encore été accrochés par le Burkina Faso (2-2) samedi à Bouaké (Côte d’Ivoire). Les doubles champions d’Afrique ont même échappé à une défaite grâce leur buteur Baghdad Bounedjah, auteur de son 2eme but du match (le 3e dans la compétition) dans le temps additionnel. Pas rassurant avant de jouer la qualification pour les 8es de finale mardi soir face à la Mauritanie.

"Déçus, mais vivants"

"Inefficacité algérienne, réussite burkinabè", titre en Une El Watan. Le quotidien algérien regrette les nombreuses occasions non concrétisées par les Fennecs. "Un nul au forceps qui en dit long sur les difficultés rencontrées par le onze national pour éviter un résultat plus défavorable", indique El Watan. "Déçus, mais vivants", veut positiver Le Soir d’Algérie. Si l'espoir est toujours permis, le journal algérien n’a pas été rassuré par le 2eme match des Algériens à la CAN : "Les Verts n’ont pu faire mieux qu’un partage de points face aux Etalons qui leur auront donné des sueurs froides."

Mahrez cristallise les critiques

Plus sévère, le site DZFoot n’a pas été tendre avec les joueurs de Djamel Belmadi dans son carnet de notes. Si Baghdad Bounedjah, sauveur de la patrie avec son doublé, hérite la meilleure note (8,5/10), et si l’entrée de Mohamed Amoura (7/10) a convaincu ("Il a tout changé à lui seul"), Riyad Mahrez, cible des critiques, a reçu la plus mauvaise note (2/10).

"Il est dur, très dur d'utiliser des mots sévères avec celui qui a tant apporté à la sélection. Ce soir, pourtant, nous n'avons que rarement autant eu l'impression d'assister au crépuscule d'une idole", regrette DZFoot. Dans son compte-rendu du match, le média algérien tacle même "un Mahrez nullissime, probablement auteur de son pire match sous les couleurs de l'Equipe nationale."

Article original publié sur RMC Sport