Publicité

CAN 2024: énorme surprise avec l'élimination du Maroc contre l'Afrique du Sud, Hakimi a raté un penalty

Une évidence, cette CAN 2024 est bel et bien une édition pleine de surprises et de rebondissements en tous genres. Au lendemain de la qualification de la Côte d'Ivoire contre le Sénégal, un autre favori du tournoi continental a mordu la poussière ce mardi. Prétendant au titre, le Maroc a été éliminé dès les huitièmes de finale par l'Afrique du Sud (0-2).

Longtemps incertains et finalement contraints de déclarer forfait, Hakim Ziyech et Sofiane Boufal ont assité impuissants à l'élimination des Lions de l'Atlas. Premier buteur de ce match, Evidence Makgopa a offert une belle avance aux Bafana Bafana avant de voir Teboho Mokoena valider leur qualification pour les quarts.

>> Revivez Maroc-Afrique du Sud (0-2)

Des Marocains trop peu dangereux et punis

Dominateurs mais pas assez dangereux avant la pause, les protégés de Walid Regragui n'ont que trop peu inquiété la défense sud-africaine lors de ce huitième de finale. Invaincu lors de ses trois matchs de poules et avec un seul but encaissé, le Maroc a cette fois craqué.

A la demi-heure de jeu, Noussair Mazraoui pensait bien avoir fait le plus dur mais l'arbitre a refusé le but du latéral marocain en raison d'un hors-jeu d'Abde Ezzalzouli sur l'action. Une occasion manquée, déjà celle de trop pour les Lions de l'Atlas.

Au retour des vestiaires, l'Afrique du Sud a profité de l'une de ses rares occasions pour faire la différence. Sur une passe en profondeur de Themba Zwane, Evidence Makgopa est parti à la limite du hors-jeu pour griller toute la défense de la sélection maghrébine et tromper Yassine Bounou d'une frappe croisée (0-1, 57e).

Hakimi rate un penalty, Amrabat exclu

Au pied du mur dans les dernières minutes, le Maroc a poussé pour égaliser. Et sur une frappe d'Ayoub El Kaabi, Teboho Mokoena a dévidé le ballon de la main. Après intervention de la vidéo, l'arbitre a logiquement sifflé penalty.

Sans surprise, compte-tenu du forfait d'Hakim Ziyech, Achraf Hakimi s'est élancé pour le tirer et sortir le Maroc d'un bien mauvais pas. Mais la frappe surpuissante du latéral droit du PSG a heurté la barre transversale avant de sortir en corner.

Malgré l'entrée en jeu du Marseillais Amine Harit dans la dernière demi-heure pour tenter d'inverser le cours du match, le Maroc a pris la porte dès les huitièmes de finale de la CAN. L'expulsion de Sofiane Amrabat au début des dix minutes de temps additionnel n'a pas aidé alors que Teboho Mokoena a marqué un coup franc magnifique pour mettre fin au suspense et aux espoirs des Lions de l'Atlas (0-2, 90e+5).

Héros de tout un pays après l'épopée jusqu'en demi-finale du Mondial 2022, les Marocains devront encore attendre avant d'espérer remporter un nouveau titre continental. La disette débutée après le seul et unique sacre à la CAN en 1976 va donc se poursuivre. Qualifié pour les quarts de finale, l'Afrique du Sud affrontera le Cap-Vert, samedi soir, pour une place en demi-finale.

Article original publié sur RMC Sport