"C’est impossible de ne pas penser à un enfant qu’on a perdu" : Stéphanie Fugain revient sur la mort de sa fille Laurette

Capture écran - Chez Jordan

C’est en mai 2002 et à l’âge de 22 ans que la fille de Stéphanie Fugain Laurette est morte d’une leucémie qu’on lui a diagnostiqué en 2001. Suite à ce départ précipité, la mère de Laurette a créé une association appelée Laurette Fugain pour mobiliser la société sur la lutte contre la leucémie. Elle s’est plus amplement confiée dans l’émission Chez Jordan sur l’association qu’elle a crée en l’honneur de son enfant.
"C’est impossible de ne pas penser à un enfant qu’on a perdu, ça remplit ma tête, mon coeur et ça me pousse. Ce combat que j’ai mis sur pieds, c’était celui qu’elle voulait, elle, réaliser en sortant de l’hôpital" a-t-elle commencé à dire.
Elle a poursuivi : "Quand on perd un enfant, on a l’impression qu’on n'aimera pas les autres (enfants), qu'on va être obsédé par celui qui vient de partir. C’est difficile, c’est un travail à faire."

À lire également

"C'est beaucoup d'émotion" : Michel Fugain craque et fond en larmes dans "En Aparté"

Elle a aussi admis que le plus dur était "de rebondir, d’avancer, de protéger les autres enfants, les frères et les soeurs". Stéphanie Fugain semble pourtant avoir trouvé quelques solutions pour essayer de s’en so...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi