Publicité

"C’est une histoire magnifique": Raphaël Quenard domine les César avec trois nominations

Carton plein pour Raphaël Quenard. Lors de l'annonce des nominations pour la 49e édition des César mercredi, le comédien de 32 ans à été nommé dans trois catégories.

On le retrouve ainsi en lice pour le César du meilleur acteur, pour son rôle dans Yannick de Quentin Dupieux, ainsi que pour le César de la révélation masculine pour Chien de la casse, premier long-métrage de Jean-Baptiste Durand. Il est également nommé pour le César du meilleur court-métrage documentaire pour L’Acteur qu’il a co-réalisé avec Hugo David.

Dans les colonnes du Parisien, le comédien confie sa stupéfaction. "C'est une surprise absolue et (...) une histoire magnifique", assure-t-il.

"Un film de pirates"

"Je ne pense pas qu’à moi, car cela met en lumière le film 'Chien de la casse', qui voit aussi mes partenaires Anthony Bajon et Galatéa Bellugi nommés en meilleurs seconds rôles, tout comme Yannick, pour lequel Pio Marmaï est également nommé", a-t-il déclaré au Parisien.

"Quant au court-métrage, cette nomination est une bénédiction, car il a été fait avec des moyens presque inexistants. On rêve qu’il puisse aller au bout. Comme 'Yannick', c’est un film de pirates", poursuit le comédien.

Révélé dans Chien de la casse de Jean-Baptiste Durand, Raphaël Quenard a eu une année 2023 très chargée. Choisi pour incarner le rôle titre de Yannick par Quentin Dupieux, film qui lui a permis de se faire connaître du grand public, l'acteur isérois est également apparu dans Sentinelle aux côtés de Jonathan Cohen ou dans Cash de Jérémie Rozan.

"Je n’ai pas envie de m’émousser"

Depuis cet engouement fulgurant, le comédien confie avoir reçu "beaucoup plus de propositions" au cinéma. Il est notamment annoncé au casting des films Les Trois Fantastiques de Michaël Dichter et L'Amour ouf de Gilles Lellouche. Mais Raphaël Quenard assure toutefois vouloir prendre le temps avant de s'engager dans trop de projets.

"Je dois rester clairvoyant, concentré sur l’idée de jouer dans des films de ce type, qui me tenaillent les tripes. Je n’ai pas envie de m’émousser", précise-t-il.

Raphaël Quenard réussira-t-il l'exploit de repartir les bras chargés de trois César? Réponse le 23 février prochain. "On pourra peut-être raconter aux gens qu’il est possible de gagner dans ces trois catégories", espère le comédien.

Article original publié sur BFMTV.com