Céréales bloquées en Ukraine : un accord trouvé entre Kiev et Moscou

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Des denrées alimentaires dans un supermarché de Melitopol, région de Zaporizhzhia, partiellement contrôlée par les troupes pro-russes en Ukraine.    - Credit:DMITRY MAKEEV / Sputnik / Sputnik via AFP
Des denrées alimentaires dans un supermarché de Melitopol, région de Zaporizhzhia, partiellement contrôlée par les troupes pro-russes en Ukraine. - Credit:DMITRY MAKEEV / Sputnik / Sputnik via AFP

La Russie et l'Ukraine vont signer un accord sur les exportations de céréales, vendredi 22 juillet dans l'après-midi à Istanbul. Le président turc Recep Tayyip Erdogan et le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres, ainsi que des représentants de la Russie et de l'Ukraine, participeront à la cérémonie de signature à 13 h 30 GMT au palais de Dolmabahçe. L'accord devrait avoir pour effet rapide de faire baisser les cours, en très forte croissance ces derniers mois.

L'accord devrait permettre une sortie par la mer Noire des céréales ukrainiennes bloquées par la guerre et un allègement des entraves à l'exportation de grains et engrais russes. À New York, le porte-parole adjoint de l'ONU, Farhan Haq, a annoncé qu'Antonio Guterres et ses deux négociateurs, à la manœuvre depuis plus de deux mois, étaient attendus de manière imminente à Istanbul. Le chef de l'ONU passe des vacances près de la Turquie et avait récemment indiqué être prêt à les écourter pour une signature à Istanbul.

À LIRE AUSSILa grande crise qui nous menace

Selon des diplomates, un accord aurait dû à l'origine être signé mercredi, puis cela a été reporté à jeudi avant de devoir maintenant se produire vendredi. Une décision saluée par les États-Unis « sur le principe ». « Ce qui nous importe maintenant, c'est de tenir la Russie pour responsable de la mise en œuvre de cet accord et de permettre aux céréales ukrainiennes d'atteindre les marchés mondiaux », a déclaré le porte-parole du Dép [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles