"Je suis une célébrité": un ex-ministre suspendu du parti conservateur pour sa participation à l'émission de téléréalité

"Je suis une célébrité": un ex-ministre suspendu du parti conservateur pour sa participation à l'émission de téléréalité
Matt Hancock, alors ministre britannique de la Santé, le 16 mai 2021. - Niklas Halle'n - AFP
Matt Hancock, alors ministre britannique de la Santé, le 16 mai 2021. - Niklas Halle'n - AFP

Matt Hancock l'ex-ministre de la santé britannique a été suspendu du parti Conservateur, après l'annonce de sa participation à l'émission de téléréalité Je suis une célébrité, sortez-moi de là (qui a connu deux saisons en France).

Le responsable de la discipline au sein du Parti conservateur Simon Hart a annoncé qu'après s'être entretenu avec Matt Hancock, il a conclu que le sujet était "suffisamment grave pour ordonner sa suspension avec effet immédiat".

"J'ai hâte de le voir manbger du pénis de kangourou", a déclaré Andy Drummond, vice-président des Conservateurs dans la circonscription de Matt Hancock.

Le politicien y côtoiera notamment le chanteur Boy George, et l'ex-joueur de rugby Mike Tindall, aujourd'hui membre de la famille royale.

Selon l'un de ses proches, le député de 44 ans, a saisi "l'opportunité incroyable" de participer à "Je suis une célébrité... Sortez-moi de là !", émission qui suit les tribulations de vedettes lâchées en pleine jungle, car "il ne s'attend plus à servir au gouvernement".

Pénis de kangourou et vers de terre

Lancée en 2002, l'émission aujourd'hui animée par le duo Anthony McPartlin & Declan Donnelly, "Ant & Dec", continue de réunir d'importantes audiences. On y suit les tribulations de vedettes lâchées en pleine jungle. Parmi les défis plus ou moins humiliants à relever, les célébrités doivent manger des mets écœurants, allant du scorpion mort au pénis de kangourou, en passant par le vers de terre et les yeux de chèvre.

Plusieurs personnalités politiques se sont prêtées au jeu, dont Nadine Dorries, également suspendue par son parti lors de sa participation. Le père de Boris Jonhson ou encore la journaliste Carol Thatcher, fille de la Première ministre Margaret Thatcher, y ont également participé.

Après une gestion jugée déplorable de la crise du Covid, une démission en raison du non-respect des règles sanitaires et une relation extra-conjugale avec son assistante, l'ex-ministre de la Santé ajoute donc une corde à sa riche carrière.

Le tabloïd The Sun avait publié fin juin 2021 les images de vidéo-surveillance montrant le ministre, marié et père de trois enfants, embrasser fougueusement Gina Coladangelo, une amie de longue date dont la discrète embauche a aussi fait polémique, dans son bureau à une époque où même les simples accolades étaient interdites.

Article original publié sur BFMTV.com