La célèbre youtubeuse MavaChou est décédée, annoncent ses proches

·3 min de lecture

La jeune femme de 27 ans, connue pour ses vidéos en famille, était régulièrement visée par des messages haineux en ligne.

DÉCÈS - C’était un nom bien connu des fans de “vlogs” en famille. Ce mercredi 22 décembre, la célèbre youtubeuse française MavaChou est décédée, a-t-on appris de ses proches sur Facebook ce jeudi.

“Je suis au regret de vous annoncer le décès de Maëva, survenu hier en fin de journée, a écrit sa meilleure amie dans un statut partagé sur le compte principal de la jeune maman. Je vous demande de respecter sa famille en ne cherchant pas à en savoir plus. Cela ne regarde que ses proches.”

Elle ajoute: "Ayez simplement une pensée pour elle et surtout pour ses enfants. Maëva, tu vas me manquer. Je t’aimais, je t’aime et je t’aimerai pour toujours. Tu fais partie de moi à jamais. Adieu ma chérie. Tu es en paix maintenant.” Les circonstances de sa disparition n’ont pas été précisées.

Harcèlement en ligne


Suivie par plus de 143.000 personnes sur YouTube, la jeune femme de 27 ans, établie dans le Grand-Est s’était fait connaître dès 2015 sur la plateforme grâce à ses vidéos narrant le quotidien de sa petite famille, entre les courses, les repas, mais aussi les “unboxing”. Dynamique et sportive, elle avait inscrit sa famille à l’émission de télé-réalité On a échangé nos mamans, sur NT1.Après plusieurs polémiques, son couple se sépare en 2020. Alors que la garde des enfants vire à l’hystérie, selon Le Parisien, elle est, elle, victime de harcèlement en ligne, une campagne de dénigrement aurait été orchestrée par des membres du forum “18-25” de jeuxvidéo.com.“Des appels anonymes sont passés à l’école des quatre enfants, âgés de 5 à 10 ans. Des internautes espionnent le domicile de la mère. La photographie d’un véhicule stationné devant son garage est postée sur Internet”, précise le quotidien.“Ce n’était pas la grande forme”
À l’annonce de sa disparition, nombre d’internautes partagent leur tristesse. C’est aussi le cas de l’animateur télé Jeremstar. “C’est un véritable drame, écrit-t-il dans les commentaires. Je suis sous le choc et il y a quelques jours, Maeva m’écrivait encore. Je sais qu’elle a beaucoup souffert des messages permanents de haine sur les réseaux sociaux.”Sur le profil de MavaChou, quelques photos récentes d’elle la montrent à la montagne en train de faire du ski. C’était le 18 décembre. Son dernier vlog, lui, date du 15 décembre.Interrogée par un de ses abonnés sur les raisons de son absence des réseaux sociaux en ce moment, elle le justifiait, dans cette même vidéo, par le fait que “ce n’était pas la grande forme”, et ce, depuis deux ans. “Il y a des jours où ça va aller très bien et d’autres où ça va aller très mal. C’est pourquoi parfois je vais beaucoup sourire et parfois me reculer un peu des réseaux sociaux”, soufflait-elle, face caméra.

À voir également sur Le HuffPost:

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

VIDÉO - Des commentaires, des insultes,… J’ai subi du cyberharcèlement dès l’âge de 13 ans. C’est compliqué pour te construire."

LIRE AUSSI...

undefined

undefined

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles