Britney Spears : Kevin Federline règle ses comptes avec la star

Britney Spears and her husband Kevin Federline attend the worldwide premiere of
Reuters Photographer / REUTERS Britney Spears and her husband Kevin Federline attend the worldwide premiere of "Charlie and the Chocolate Factory". Britney Spears (L) and her husband Kevin Federline attend the worldwide premiere of Warner Brothers "Charlie and the Chocolate Factory" at the Grauman's Chinese theatre in Hollywood on July 10, 2005. The film is based on the novel by Roald Dahl and tells the story of kids who win a tour of the Willy Wonka chocolate factory. It opens in the United States on July 15, 2005. REUTERS/Mario Anzuoni

Reuters Photographer / REUTERS

(Britney Spears et Kevin Federline en 2005 à Hollywood. Par REUTERS/Mario Anzuoni)

PEOPLE - C’est une tradition chez les Spears : laver son linge sal en public. Après dix ans de silence, l’ex-mari de la star, Kevin Federline, a donné un entretien à la chaîne ITV news pour parler notamment de la relation qu’entretiennent leurs deux enfants avec elle. La chanteuse et l’ancien danseur sont les parents de Preston et Jayden, 16 et 15 ans. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les rapports ne sont pas au beau fixe.

En attendant la diffusion de cet entretien qui aura lieu dans quelques jours, le « Daily Mail » en a dévoilé plusieurs extraits ce samedi 6 août. Dans ceux-ci, Kevin Federline, 44 ans, explique que les deux adolescents ont décidé de prendre leurs distances avec leur mère. « Les garçons ont décidé de ne pas la voir pour le moment. Cela fait quelques mois qu’ils ne l’ont pas vue. Ils ont pris la décision de ne pas aller à son mariage », explique l’ancien mari de la star (ils sont restés ensemble de 2004 à 2007).

Et alors que Britney Spears s’est battue pour pouvoir lever la tutelle intrusive de son père qu’elle a subie pendant 13 ans, son ex estime qu’au contraire, cette tutelle l’a « sauvée ».

Britney s’exhibe nue sur les réseaux et ses enfants en pâtissent

Mais le tapage médiatique qu’il y a eu autour de ce combat n’a pas été sans conséquence pour ses enfants. « Tout cela a été difficile à regarder, plus difficile à vivre, voir mes garçons traverser ça a été plus difficile qu’autre chose. Ça a été dur. C’est la chose la plus difficile que j’ai jamais eue à faire dans ma vie », explique leur père qui est en couple une joueuse de volley depuis neuf ans et avec qui il a eu deux filles en 2011 et 2014.

Sans compter que depuis la levée de la tutelle, la chanteuse ne cesse de partager sur Instagram des photos d’elle dénudée. Ce qui est loin d’être facile à voir pour Preston et Jayden, ni à gérer face aux autres adolescents de leurs âges.

« J’essaie de leur expliquer : ’Écoutez, c’est peut-être juste une autre façon pour elle de s’exprimer.’ Mais cela n’enlève rien à ce que cela leur fait. C’est dur. Je ne peux pas imaginer ce que ça fait d’être un adolescent qui doit aller au lycée », ajoute-t-il, précisant que les deux garçons aiment leur mère malgré tout.

La chanteuse juge « blessants » les propos de son ex-mari

Cette dernière a très vite réagi sur les réseaux sociaux pour répondre aux propos de son ex-mari. Elle a dit sa tristesse « d’entendre que son ex-mari a décidé de parler de sa relation avec ses enfants » : « Comme nous le savons tous, élever des adolescents n’est facile pour personne… Le fait que cela soit fondé sur mon Instagram m’inquiète, c’était bien avant Instagram. Je leur ai tout donné. Un seul mot : blessant. Je vais le dire, ma mère m’a dit : “Tu devrais les donner à leur père”. Je partage ceci car je le peux… Passez une bonne journée les amis ! »

Capture Instagram de Britney Spears
Capture Instagram de Britney Spears Capture Instagram de Britney Spears

Capture Instagram de Britney Spears

Capture Instagram de Britney Spears

Son mari, Sam Asghari, s’est lui aussi fendu d’un long message sur Instagram pour prendre la défense de sa femme. Selon lui, elle n’a jamais publié de photos nue, « si ce n’est des images de ses fesses », « ce qui est plutôt courant ces temps-ci ». Pour le coach sportif et comédien de 28 ans cette déclaration concernant les enfants qui se distancient « n’est pas valide » et « il est irresponsable de faire cette déclaration publiquement ». Il ajoute par ailleurs que « les garçons sont très intelligents, ils auront bientôt 18 ans pour prendre leurs propres décisions et pourraient éventuellement réaliser que la partie “difficile” était d’avoir un père qui n’a pas beaucoup travaillé depuis plus de 15 ans en tant que modèle. »

Capture Instagram Sam Ashgari
Capture Instagram Sam Ashgari Capture Instagram Sam Ashgari

Capture Instagram Sam Ashgari

Capture Instagram Sam Ashgari

Et d’assener : « Je ne le connais pas personnellement et n’ai rien contre lui à part qu’il a choisi de vilipender ma femme. Sa personnalité est révélée par son approbation de la cruelle tutelle de 13 ans. »

À voir également sur Le HuffPost : « Vous m’avez sauvé la vie », Britney Spears remercie le mouvement #FreeBritney

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi