Ce Britannique a couru un marathon par jour en 2022 aux profits de deux associations

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

INSOLITE - S’il se fait appeler « Marathon Man » c’est pour une bonne raison. Gary McKee s’est lancé le défi de courir un marathon par jour en 2022. Son objectif était de récolter des fonds pour deux associations, la Macmillan Cancer Support et Hospice at Home West Cumbria. Deux organismes qui viennent en aide aux personnes atteintes de cancer et en soins palliatifs.

Comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article, Gary McKee a récolté un million de livres grâce à ses 365 marathons de l’année. Cela représente plus d’un million d’euros.

15 300 kilomètres en 365 jours

Le Britannique de 53 ans a relevé ce défi en mémoire de son père qui avait un cancer du poumon, et qui est décédé en 2003. « Je me suis rappelé de quand il avait son cancer et j’ai voulu récolter des fonds pour soutenir d’autres personnes dans cette situation », confie le sportif à la BBC lors de sa première course.

En une année, le « Marathon Man » a couru 15 300 kilomètres et a utilisé plus de 20 paires de baskets. Les 365 courses sont à ce jour son plus grand défi mais ce n’est pas la première fois que le père de famille se fixe ce genre d’objectif.

En 2021, il avait couru 110 marathons en 110 jours, escaladé le Kilimandjaro ou encore traversé la Nouvelle-Zélande en trek. À chaque course Gary McKee se dit : « peu importe ce que je traverse, pour les personnes malades, c’est encore pire », rapporte la BBC. D’ailleurs, cet objectif ne l’a pas empêché d’aller au travail. D’après le média britannique, l’homme parcourait 42 kilomètres par jour avant de se rendre sur le site nucléaire de Sellafield.

Un défi « hors norme »

Pour ce challenge, le « Marathon Man » a dû faire face à des difficultés, notamment les nombreux jours de pluie. En octobre, il s’amusait de la météo sur son compte Instagram. « Au bout du 287e jour je me suis enfin demandé : pourquoi je prends toujours la pluie ? »

Vous ne pouvez pas visionner ce contenu car :

  • Vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers en vous abonnant. Vous ne pourrez donc pas lire nos vidéos qui ont besoin de cookies tiers pour fonctionner.

  • Vous utilisez un bloqueur de publicité. Nous vous conseillons de le désactiver afin d’accéder à nos vidéos.

Si vous n'êtes dans aucun de ces deux cas, contactez-nous à aide@huffingtonpost.fr.

Malgré la pluie, Gary McKee a pu compter sur des soutiens inébranlables. « Ce que Gary a réalisé et son altruisme, c’est hors norme », explique à BBC Claire Rowney, la directrice de Macmillan Cancer Support.

Pour Hayley McKay, directrice du financement d’Hospice at Home West Cumbria, la force mentale et physique du coureur sont incompréhensibles. « Gary n’a pas seulement récolté de l’argent pour deux associations caritatives fantastiques, il a apporté de la magie dans notre communauté et a rapproché les gens qui le soutiennent dans ce challenge », raconte-t-elle au média britannique.

Il a même été félicité par Sir Mohamed Farah. Pour le 300e jour, le champion olympique a partagé dans une vidéo dans laquelle il félicitait l’homme pour son « incroyable » engagement.

À voir également sur Le HuffPost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi