Brigitte Bardot condamnée à 20.000 euros d'amende pour injures raciales

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ce jeudi 4 novembre 2021, Brigitte Bardot a été condamnée à 20.000 Euros d'amende, par le tribunal de judiciaire de Saint-Denis pour injures raciales, selon les informations relayées par Franceinfo. En effet, en 2019, l'ex-actrice avait adressé à Amaury de Saint-Quentin, alors préfet de La Réunion, une lettre ouverte afin de dénoncer des actes de cruauté perpétrés envers les animaux sur l'île, en qualifiant les Réunionnais d'"autochtones ayant gardé leurs gènes sauvages", avant de comparer La Réunion à "l'île du diable" dotée d'une "population dégénérée encore imprégnée (...) des traditions barbares qui sont leurs souches"

À lire également

"Si Eric Zemmour se présente, je pense que ce serait une très belle chose pour la France" : Brigitte Bardot le soutient pour les présidentielles

Des propos choquants qui avaient ulcéré les habitants de l'île, qui obtiennent aujourd'hui réparation. En 2019, Annick Girardin, ancienne ministre des Outre-mer, avait répondu à l'ex-comédienne dans une lettre ouverte en lui indiquant que "Le racisme n'est pas une opinion, c'est un délit". Brigitte Bardot avait à l'... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles