Brexit. Royaume-Uni : augmentation spectaculaire du nombre de voyageurs européens refoulés à la frontière

·1 min de lecture

Depuis le 1er janvier 2021, les visiteurs venant d’un pays de l’Union européenne doivent faire la preuve qu’ils n’ont pas l’intention de s’installer au Royaume-Uni.

Au cours des trois derniers mois, 3 294 ressortissants européens soupçonnés de vouloir travailler au Royaume-Uni se sont vu refuser l’entrée dans le pays, rapporte The Guardian. “Un chiffre à comparer à celui du premier trimestre de l’année dernière : au total, 493 ressortissants des pays de l’Union européenne seulement avaient été refoulés alors que le trafic aérien était vingt fois plus important.”

À lire aussi: Témoignages. Royaume-Uni : des voyageurs européens victimes de la nouvelle politique d’immigration

La plupart des voyageurs récemment refoulés par la Border Force britannique l’ont été au départ des ports européens ou du terminal Eurostar de la gare du Nord, à Paris, mais 738 ont fait l’objet d’une mesure d’expulsion à l’arrivée du ferry ou après avoir atterri dans un aéroport britannique :

Les chiffres publiés confirment une tendance qui a choqué des voyageurs qui, pour s’être trompés de bonne foi sur les nouvelles règles, ont été placés en détention pendant plusieurs jours. Beaucoup d’autres ont été retenus plusieurs heures – voire toute une nuit – dans un aéroport avant d’être mis dans l’avion du retour.”

Billet de retour indispensable

Le journal rappelle que, même si les nouvelles règles autorisent les séjours sans visa pour les visiteurs européens, il incombe désormais au voyageur d’apporter les preuves qu’“il quittera le Royaume-Uni au terme de sa visite”, qu’il “ne vivra pas au Royaume-Uni pendant de longues périodes” et qu’il “n’entreprendra aucune activité illicite”. Il doit également prouver qu

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles