Brest - Montpellier : 0 -7, un score sanglant pour les Bretons

Montpellier's French forward Elye Wahi (C) celebrates with Montpellier's French forward Wahbi Khazri (R) after scoring his team's fifth goal during the French L1 football match between Stade Brestois 29 (Brest) and Montpellier Herault SC at Stade Francis-Le Ble in Brest, western France on August 28, 2022. (Photo by LOIC VENANCE / AFP) (Photo by LOIC VENANCE/AFP via Getty Images)

Brest a fait un « match catastrophique » lors de cette quatrième journée de Ligue 1 et a encaissé sept buts face à Montpellier.

FOOTBALL - C’est un score pour le moins inhabituel. Lors de la quatrième journée de Ligue 1 de football ce dimanche 28 août, Montpellier a atomisé Brest avec un score de 7-0. Sur Twitter, le compte officiel du Stade Brestois a reconnu un « match catastrophique ».

Faitout Maouassa a ouvert le bal dès la 6e minute du match. Ensuite, les buts se sont enchaînés : Elye Wahi à 10e, Wahbi Khazri à la 11e, Nicolas Cozza à la 25e, de nouveau Elye Wahi à la 31e. La mi-temps n’a pas suffi aux Brestois pour se ressaisir, ils ont encore encaissé deux buts à la 64e puis à la 84e avec Valère Germain.

« Inadmissible », reconnaît Haris Belkeba

Au micro de Prime Video, le Brestois Haris Belkebla en reste pantois. « Il n’y a rien à dire. Il faut juste regarder le tableau d’affichage pour comprendre. C’est honteux ce que l’on a fait aujourd’hui. Le match est terminé, il va falloir qu’on se remette tous en question », analyse-t-il, lucide.

« On s’est peut-être vu un peu trop beau parce que l’on a enchaîné des bons matches. Il faut se remettre les têtes à l’endroit et continuer à bosser parce qu’on voit bien qu’on est personne. Aujourd’hui, c’est inadmissible ce qu’on a fait, surtout à la maison comme ça. Il n’y a rien de plus à ajouter », termine-t-il.

Valère Germain, avant-centre de Montpellier et auteur des deux derniers buts, lui, s’extasie : « Aujourd’hui, tout nous souriait. On a eu un début de championnat assez compliqué. Ça fait du bien au vu de tous les efforts que l’on a faits depuis le début de la préparation. Tout le monde a tiré dans le même sens. Ça fait du bien de marquer, tout le monde a pris du plaisir aujourd’hui. »

VIDÉO - 4e j. - Furlan : "Sur le banc, j'ai eu très peur"