Publicité

Brésil: des ouvriers suspendus à 140 mètres du sol après l'effondrement d'un échafaudage

Scène d'angoisse au Brésil. Au sud de Sao Paulo, des ouvriers se sont retrouvés mardi suspendus à environ 140 mètres au-dessus du sol sans sécurité, après l'effondrement de leur échafaudage, rapportent des médias brésiliens. L'un d'eux n'a pas survécu à ses blessures.

Une grue au secours des ouvriers

À Chacara Santo Antonio, près de Sao Paulo, plusieurs ouvriers travaillent en hauteur sur un bâtiment en construction quand, aux alentours de 16 heures, ils se retrouvent soudainement suspendus sans protection.

Sur des vidéos qui ont massivement circulé sur les réseaux sociaux, on voit plusieurs silhouettes accrochées dans le vide, près d'un immeuble inachevé, à une hauteur impressionnante de 33 étages. Une grue intervient ensuite et transporte prudemment l'un des ouvriers en lieu sûr.

De fait, selon O Globo, dix camions de pompiers et un hélicoptère sont rapidement arrivés sur place après l'accident pour venir en aide aux ouvriers en détresse. Quatre d'entre eux parviennent à être secourus, dont un qui est transporté à l'hôpital do Campo Limpo pour être pris en charge. Un homme, dont l'identité n'a pas été révélée, est en revanche décédé.

"Un bruit très puissant"

Selon un témoin, Lidiane Dias, travaillant dans un salon de coiffure situé près des lieux de l'accident, la structure s'est effondrée brusquement, sans que l'on sache encore pourquoi.

"Le bruit était très puissant, beaucoup de choses sont tombées", raconte-t-elle à O Globo.

"Il y a encore beaucoup d'ambulances, de pompiers et d'hélicoptères par ici", assurait-elle une demi-heure après l'accident.

Une enquête ouverte

L'entreprise de construction Eztec a déclaré à O Globo dans un communiqué "regretter profondément" l'accident et a déploré que, "malgré l'existence d'équipements de sécurité et de protection, à cause d'un accident mortel, un des travailleurs (soit) décédé".

Une enquête a été ouverte. "À l'heure actuelle, ce que l'on sait, c'est qu'il y a eu un accident sur la plate-forme de travail et de sécurité. L'entreprise suivra toutes les recommandations des autorités compétentes", assure la société de construction.

Article original publié sur BFMTV.com