Publicité

Brésil: une tempête fait au moins 36 morts, inondations et glissements de terrain dans le sud du pays

Une opération était en cours ce dimanche soir dans plusieurs localités de l'État de Sao Paulo, où inondations et glissements de terrain ont causé la mort d'au moins 24 personnes ce week-end.

Une forte tempête accompagnée d'une quantité "record" de pluie a fait au moins 19 morts à la suite d'inondations et de glissements de terrain pendant le week-end du Carnaval dans plusieurs localités de l'État de Sao Paulo, ont indiqué ce dimanche les autorités.

Jusqu'à présent, 35 décès ont été enregistrés dans la municipalité de Sao Sebastiao, située à environ 200 km de Sao Paulo, a déclaré le gouvernement local dans un communiqué publié dimanche. Plus au nord, dans la ville côtière d'Ubatuba, une petite fille est morte à la suite des fortes pluies, a déclaré le gouvernement local.

"Malheureusement, nous allons avoir de nombreux autres décès", a indiqué le chef de la Défense Civile de l'Etat de Sao Paulo, Henguel Pereira, cité par le quotidien brésilien Folha de S.Paulo.

En outre, quelque 228 personnes ont été déplacées et 338 autres évacuées dans cette région du sud-est du pays, où l'état d'urgence a été décrété dans cinq municipalités. Le nombre de personnes disparues n'a toutefois pas encore été précisé par les autorités, qui sont toujours à pied d'oeuvre pour porter secours aux survivants.

60 centimètres de pluie en 24 heures

Le gouverneur de l'Etat de Sao Paulo, Tarcisio de Freitas, qui a survolé la zone touchée par la tempête, a décrété l'état d'urgence dans cinq municipalités de cette région située au nord de Sao Paulo, selon le communiqué.

La municipalité de Sao Sebastiao, située à environ 200 km de Sao Paulo, très fréquentée par les habitants de la région pendant le carnaval, a été l'une des plus touchées. En vingt-quatre heures, 600 mm de pluie ont été enregistrés, a indiqué la mairie.

Les volumes de précipitations ont été "exceptionnels et ont battu des records", a souligné Felipe Augusto, maire de la ville, où le programme des festivités a été annulé.

Des images de la zone diffusées par des médias locaux ou sur les réseaux sociaux témoignent de l'ampleur des dégâts. Des quartiers se sont retrouvés sous l'eau, des décombres d'habitations ont été emportés par les glissements de terrain et des routes se sont effondrées.

Plus d'une centaine de pompiers s'activent encore sur ce terrain difficile d'accès, à l'aide de véhicules et de sept hélicoptères, a indiqué le gouvernement de Sao Paulo.

En outre, l'armée brésilienne a également été mobilisée, ainsi que deux avions militaires. Des groupes spécialisés de la Défense Civile ont également été déployés sur les lieux pour renforcer le dispositif de sauvetage.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Brésil: la folie du carnaval de Rio reprend ses droits loin des "ténèbres"