Publicité

Boxe: Goulamirian perd sa ceinture WBA contre Ramirez, il n'y a plus de boxeur français champion du monde

Il n'y a plus de boxeur français champion du monde chez les hommes. Arsen Goulamirian, seul Tricolore titré jusqu'à samedi, a perdu sa ceinture WBA des lourds-légers aux points face au Mexicain Gilberto "Zurdo" Ramirez à Los Angeles (Californie, Etats-Unis). Goulamirian (36 ans), qui n'avait pas combattu depuis fin 2022, n'a jamais pu imposer son rythme à Ramirez (32 ans), désigné vainqueur à l'unanimité des trois juges après les douze rounds de combat. Arsen Goulamirian, qui était champion WBA depuis 2018 et avait défendu à quatre reprises sa ceinture, n'a, malgré des coups puissants, jamais paru en mesure de faire vaciller le Mexicain, qui a touché nettement et régulièrement le Français. Les juges ont tous les trois donné un score de 118-110 largement en faveur de Ramirez.

Quel avenir pour Goulamirian?

Entré sur le ring avec les drapeaux français et arméniens, son pays d'origine, Goulamirian rêvait d'unifier prochainement des ceintures mondiales, mais devra revoir ses ambitions à la baisse pour son prochain combat. Après avoir vu sa carrière freinée par des problèmes de promoteurs ces dernières années, Goulamirian avait signé pour ce combat avec "Golden Boy", société de promotion de l'ex-star du noble art Oscar De La Hoya, présent samedi pour soutenir Ramirez, l'un de ses protégés. Le Français doit avoir encore un autre combat organisé par Golden Boy. Goulamirian, qui s'entraîne à Big Bear dans les montagnes californiennes, combattait pour la première fois aux Etats-Unis, dans le YouTube Theater à Inglewood (sud de Los Angeles), collé à l'immense SoFi stadium des Los Angeles Rahms (équipe de football américain).

Article original publié sur RMC Sport