Publicité

“Je me recroquevillais de douleur” : un jeune homme abuse des boissons énergisantes et termine à l’hôpital

Un collégien a été admis à l'hôpital après avoir abusé des boissons énergisantes. Ces boissons, qui contiennent généralement des niveaux élevés de caféine et de sucre, ont "érodé" sa muqueuse gastrique.

A boy drinking a beverage can

Les boissons énergisantes sont sucrées et goûteuses mais ne sont pas dénuées de risques pour la santé. Un jeune homme en a malheureusement fait les frais, une terrible histoire relatée par le Sun. Prénommé James McCann, et aujourd’hui âgé de 23 ans, le jeune homme a expliqué avoir commencé à en consommer à ses 11 ans, lorsqu’il a commencé ses études secondaires en Irlande du Nord.

Seulement voilà : il en est rapidement devenu accro. Au total, il engloutissait quatre canettes par jour qu'il substituait aux repas. Très amaigri, le jeune homme ne parvenait pas non plus à trouver le sommeil en raison des niveaux élevés de caféine dans ces boissons, des boissons dont la composition comprend également de la taurine, des édulcorants ou encore des extraits de plantes (ginseng, guarana). L'adolescent a fini par être hospitalisé pour une gastrite que les médecins ont imputée à sa consommation de boissons énergisantes et à ses mauvaises habitudes alimentaires. Le jeune homme est resté une semaine sur place avant de revenir aux urgences à plusieurs reprises.

"J'avais des crampes incroyables, je me recroquevillais de douleur. Ces douleurs duraient au moins 20 minutes et pouvaient survenir à tout moment. Je ne suis généralement pas du genre à pleurer mais là, c’était trop", s’est-il remémoré.

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "1 Français sur 4 en consomme, pourtant les sodas zéro et light sont une catastrophe pour la santé"

“Il est facile de devenir dépendant”

Comme rapporté par le Sun, James était tellement malade qu'il a été contraint d'abandonner ses études. Heureusement, son état de santé s’est arrangé et James a depuis obtenu un diplôme en commerce de l’Université John Moores de Liverpool. Aujourd’hui, il a complètement arrêté d’en boire et souhaite désormais mettre en garde les autres jeunes de son expérience. "Les gens ne comprennent pas à quel point il est facile de devenir dépendant”, a-t-il confié.

Selon les conclusions d’une nouvelle recherche publiée dans le Public Health Journal, les enfants et les jeunes qui boivent des boissons énergisantes seraient plus exposés à de mauvais résultats scolaires et à des pensées suicidaires. Cela augmenterait également les risques de problèmes de sommeil, d’anxiété, de dépression et d’habitudes alimentaires malsaines.

À LIRE AUSSI >> Cet ingrédient caché des boissons énergisantes pourrait être la clé pour vivre longtemps en bonne santé

En France, près d'un tiers des consommateurs de boissons dites énergisantes affirment en boire au moins une fois par semaine (32%), d'après une étude de 2013 réalisée par l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail.

VIDÉO - L'aspartame, un édulcorant artificiel "peut-être" cancérogène